publicité

EDF : Des renforts attendus pour rétablir la situation

Après l'incendie survenu mardi après-midi, dans un poste EDF situé au Lamentin, les équipes techniques tentent de rétablir au plus vite la situation mais ont besoin de renforts. Reportage au coeur du local endommagé.

L'état du local EDF du Lamentin qui a provoqué le blackout du 1er juillet 2014 © C.Gratien
© C.Gratien L'état du local EDF du Lamentin qui a provoqué le blackout du 1er juillet 2014
  • Par Claude Gratien
  • Publié le , mis à jour le
L'origine du blackoutTout est noirci dans ce local que EDF a ouvert à la presse ce mercredi matin. L’odeur du caoutchouc brûlé est encore forte et les dégâts impressionnants. La terre a brûlé par endroits et s’est soulevée car des lignes souterraines ont explosé et fondu. Ce site fait partie des 13 que compte la Martinique.

Ces postes dits de redistribution de l’électricité et dans lesquels se trouve le même type de matériel. Celui du Lamentin ne présentait pas de problème particulier, selon les premiers constats. Si les moteurs de la centrale de Bellefontaine se sont arrêtés c’est que cela entre dans le cadre d’un dispositif de sécurité du système.

Sitôt l’incendie déclenché, des sécurités se sont mises en place sur le réseau pour éviter des dégâts plus importants mais les incidents étaient si nombreux qu’en bout de course et par sécurité les moteurs se sont arrêtés avant d’être relancés. Une cellule de crise animée par la préfecture, EDF et la ville du Lamentin, gère les cas des personnes malades à domicile et dont la prise en charge nécessite un appareillage dont le fonctionnement dépend de la fourniture en électricité.

Les conséquences économiques
© C.Gratien
© C.Gratien
EDF dit ne pas ménager ses efforts pour régler au plus vite la situation mais les 15 000 foyers encore privés d'électricité, vont devoir faire preuve de patience. Les clients concernés sont localisés sur le Lamentin dans une large zone qui entoure le site où a lieu l’incendie et il faut ajouter les problèmes générés par les dégâts subis par la ligne qui alimente le quartier Gondeau.

Dans plusieurs jours seulement, une alimentation normale pourra être assurée. Il faut en effet toujours trouver la cause de l’incendie et ensuite procéder aux réparations. C’est à partir du local du Lamentin, qui abrite une chaîne de disjoncteurs qu’il faudra réalimenter les foyers encore privés d’électricité. Pour accélérer les choses, des experts EDF à Paris sont mobilisés ainsi que des agents EDF venus d’autres Départements D'outre-Mer, vont également arriver en renfort. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play