Basse-Pointe compte sur l'aide du conseil régional

politique
Serge Letchimy à Basse-Pointe
Le président du conseil régional, attentif aux projets de Basse-Pointe ©Zandoly
Marie-Thérèse Casimirius, maire (PPM), de Basse-Pointe depuis les dernières élections, a reçu ce vendredi dans sa commune, Serge Letchimy, son camarade de parti et président du conseil régional. La commune compte sur la région pour ses projets de développement.
Serge Letchimy, président du conseil régional, accueilli par l'ensemble des membres du conseil municipal, élus en mars dernier. Les élus pointois saluent l'intérêt accordé par l'institution Régionale pour l'aide à leur commune. Le maire, Marie-Thérèse Casimirius, défend les principaux projets de la commune : D'abord l'église, jugée a l'abandon depuis 2007, par la nouvelle majorité. Les élus de Basse-Pointe veulent créer une esplanade, le président de région conseille de réhabiliter les lieux et notamment le presbytère.

Autre projet : L'embarcadère, "Pwent Sonn", et sa voie d'accès pour lesquels une subvention est déjà acceptée dans le cadre du plan de relance n°1 de la Région. Les travaux n'ont pu être réalisés à ce jour pour des raisons de sécurité, le mur d'époque devra être restauré tout en gardant son authenticité. De nombreux travaux de démolition sont donc prévus au niveau de l'embarcadère.
Serge Letchimy à Basse-Pointe
©Zandoly
Par ailleurs, Basse-Pointe, en raison de sa position géographique est la porte d'entrée des communes du grand nord, souligne, Marie-Thérèse Casimirius. "Cependant, la commune dispose d'une unique artère principale et dans le cadre de la prévention des risques majeurs, il convient de créer une desserte", ajoute Madame le maire. 

Ces réalisations très coûteuses nécessitent une aide du conseil régional, tant financière que logistique. La mairie de Basse-Pointe attend avec sérénité, les retours de l'assemblée régionale.
Serge Letchimy à Basse-Pointe

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live