martinique
info locale

SME : le ton se durcit et de nouvelles coupures d'eau sont redoutées

social
Grève SME
Les grévistes bloquant la voiture du directeur de la SME, à la suite de l'échec des négociations. ©Martinique 1ère
Les négociations ont échouées au 11e jour du conflit entre la direction de la SME et une partie de ses salariés. Malgré le retour précipité du directeur et la reprise des discussions, les grévistes n'acceptent pas la nouvelle proposition d'augmentation de salaire de la direction. 
Le préfet avait offert la médiation de ses services afin de permettre à la direction et aux grévistes de la SME de renouer le dialogue, ce jeudi au siège de la direction du travail à Fort de France.

Le patron de la société a proposé 2,2% de hausse des salaires, sous conditions, les grévistes exigent 3%, sans conditions. Les deux camps ne se comprennent pas et se séparent dans une ambiance tendue.

Les grévistes ont bloqué le véhicule de la délégation patronale tard dans la nuit. Les policiers sont arrivés sur place mais sans intervenir. Une autre voiture a récupéré le directeur et ses collaborateurs, au grand dam des grévistes.

Laurent Brunet, directeur de la SME, regrette le durcissement du ton dans ce conflit qui a débuté le 21 juillet 2014. Il a répondu aux questions de Dominique Legros lors du journal de ce jeudi soir.
SME par martinique1ere

Contact entreprises a pris position et condamne fermement le blocage de la voiture de la délégation patronale et en appelle à la raison des grévistes.http://www.contact-entreprises.com/conflit-de-la-sme-lintersyndicale-doit-revenir-a-la-raison/

 
Publicité