publicité

Le couvent de Cluny en émoi

Enseignants, parents et élèves du couvent Saint-Joseph de Cluny à Fort de France, sont en émoi depuis la disparition mardi dernier de Francette Pierre Émile, une institutrice de 58 ans. Une cellule psychologique est en place.

Gilels Voyer, directeur du second degré (en bleu) et les autres cadres du couvent de Cluny à Fort de France © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Gilels Voyer, directeur du second degré (en bleu) et les autres cadres du couvent de Cluny à Fort de France
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
La communauté scolaire du couvent Saint-Joseph de Cluny à Fort de France est dans une situation exceptionnelle, où personne ne sait ce qui s'est passé. L'enseignante a été vue pour la dernière fois, mardi dernier dans l'établissement au retour d'un cours d'éducation physique avec ses élèves et depuis...plus de signe de vie. 

Francette Pierre-Émile, 58 ans, est portée disparue depuis mardi dernier, sa famille et ses collègues sont dans l'angoisse. Une réunion de crise avec les enseignants, les cadres de l'établissement et des médecins s'est organisée dans la matinée.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête