Enseignante disparue : la marche silencieuse des femmes

disparition
marche silencieuse des femmes
une marche dans les rues de Fort de France pour dénoncer les violences conjugales ©Fabrice Defremont
La disparition de Francette Pierre-Emile suscite une large émotion au sein de la population martiniquaise. Une marche silencieuse organisée par l’Union des Femmes de Martinique, s'est déroulée lundi soir à Fort de France.
Marche silencieuse dans les rues de Fort de France lundi soir. Deux cents personnes, vêtues de blanc, se sont données rendez vous devant la cathédrale de Fort de France à 18 heures. Une manifestation lancée par l'UFM (Union des femmes de Martinique) pour dénoncer les violences conjugales. Dans l'assistance, des anonymes  mais aussi des personnalités. 
la marche silencieuse des femmes photo 2
deux cents personnes dans la marche silencieuse lundi soir à Fort de France ©Fabrice Defremont
On ne sait toujours pas où est Francette Pierre-Emile, portée disparue depuis le 2 décembre 2014. Philippe Ponsar, ex petit ami de l'une des filles de l’enseignante est écroué depuis vendredi dernier, après avoir été mis en examen pour meurtre, enlèvement  et séquestration. Malgré de graves éléments à charge, ce dernier reste présumé innocent.