Transquadra : Richard Fromentin et Jean Frétigny remportent la deuxième étape Madère/Marin

voile
Transquadra : Fromentin/Frétigny au Marin
Richard Fromentin et jean Frétigny vainqueur sur "Leclerc Hennebont" ©François Van Malleghem/Transquadra
Trois bateaux en 8 minutes et 50" entre le 2e et le 3e, lors d'une fin de course de la transquadra animée. Le JPK 10.10 ''Leclerc Hennebont'' a passé la ligne d'arrivée en tête, à 16 h 09, samedi après-midi au Marin. "Ven Dan Vwèl" est attendu, la semaine prochaine.
La transquadra, transat en solitaire ou en double pour marins amateurs de plus de 40 ans est partie de Madère, le 24 janvier 2015, et a mis le Cap sur la Martinique pour la deuxième étape. Les concurrents ont eu affaire à une mer grosse et croisée à partir du deuxième jour de navigation. Richard Fromentin et Jean Frétigny, les premiers au Marin, savourent leur victoire. "La préparation physique d'avant course a été très profitable avec au programme jogging et musculation. Il nous fallait bien ça pour affronter cette grosse mer croisée, usante sur la distance. Pour une course d'amateurs on peut vous dire qu'elle est bigrement relevée", confient les vainqueurs.
Transquadra : arrivée du deuxième bateau Merlin
Benoit Champanhac et Eric Morvan deuxième sur "Merlin" ©françois Van Malleghem/Tranquadra

"MERLIN" UNE MAGNIFIQUE SECONDE PLACE AU MARIN POUR UNE PREMIÈRE TRANSAT.

Ils s'étaient donnés pour mission de traverser proprement. Mission accomplie l'équipage de Merlin, le JPK10.10 de Benoît Champanhac et Eric Morvan. Ils terminent second à quelques encablures du premier Leclerc Hennebont. Pour une premère transat ce fut un coup de maître. Ce qui fait dire à Benoît, le modeste: '' C'est la chance des débutants''.

Très entourés à l'arrivée, les deux bretons ont aimé se battre à distance avec Leclerc Hennebont pendant 5 à 6 jours sans pratiquement jamais baisser les bras pour terminer juste derrière. Les longs surfs, les spis gonflés à bloc, la vitesse du bateau tout restera gravé dans les mémoires y compris, sur la fin, ces maudites algues sargasses qui ont fatigué l'ensemble des organismes de la flotte.

Transquadra : Marilou troisieme au Marin
Troisième de l'épreuve avec une option très au nord.... ©François Van Malleghem/Transquadra

"MARYLOU" L'OPTION NORD A PAYÉ, TROISIÈME PLACE AU MARIN 

Heureux les deux Daniel ! Ils ont mené tambour battant leur "Elan 350" à la barbe des meilleures équipes de la course et terminent devant elles. ''Ça met un peu d'ambiance de terminer en match race dans la baie du Marin. En compensé on doit terminer quatrième mais on est satisfait. On a pas pris la même option que la plupart des concurrents. Ils sont partis vite au sud. Nous on était proches de l'orthodromie et les Alizés n'étaient pas établis", disent-ils.

"Une dépression bouchait tout et ensuite un second front a coupé l'alimentation des Alizés plutôt bon pour nous qui avions pris au nord. Sur la fin on a manqué un peu d'air. Quant aux algues une horreur ! Depuis 3 ou 4 jours on baigne dedans. Arrêt, on affale le spi baume vent arrière, on recule et on repart pour tenter d'éviter les nouvelles plaques d'algues. Le coup de poker du départ a payé, la bulle a stagné, on est passé"...

 

Les classements de la transquadra sont à consulter ici



Le classement
1- Leclerc Hennebont à 20h09'13" TU
2 - Merlin à 20h17'04" TU
3 - Marylou à 20h17'50" TU