publicité

La foudre responsable de la panne générale d'électricité

80% des foyers martiniquais se sont retrouvés sans électricité à 8 heures ce samedi (6 juin). Cinq heures plus tard, l'ensemble du réseau était de nouveau opérationnel. La faute à la foudre selon EDF, dont la direction a souhaité s'expliquer sur ces événements. Report audio et vidéo.

© EDF-PEI – Henri Salomon
© EDF-PEI – Henri Salomon
  • Christine Cupit et Julie Straboni
  • Publié le , mis à jour le
La pénurie d'électricité aura duré cinq heures pour les plus mal lotis. A 8h08 ce samedi matin, c'est l'ensemble de la Martinique qui s'est retrouvée sans courant. Conséquences : des commerces à l'arrêt et des Martiniquais coincés dans les ascenseurs, sauvés par les pompiers qui ont "reçu beaucoup d'appels" selon l'officier de permanence. Voyez comment cette panne d'électricité a perturbé les activités dans la ville de Fort de France. 
Black out en Martinique
Il aura fallu plus de deux heures pour qu'EDF communique sur ce gros incident, via son site facebook. Tant et si bien que la société a organisé une conférence de presse l'après-midi pour expliquer la panne. Le directeur du service collectivités et concessions, Yves-André Barclais, confirme : "L'origine de l'incident c'est un coup de foudre qu'il y a eu de façon très localisée sur les lignes entre la centrale de Bellefontaine et le poste de Dillon. Heureusement nos protections ont fonctionné : quand l'accident a eu lieu, les lignes se sont isolées. Elles se sont mises en sécurité pour éviter la propagation de la surtension. Après le diagnostic nous avons commencé une réalimentation progressive, et vers 13 heures nous avions terminé". 

La nécessité de créer une ligne sous-marine

En juillet 2014 déjà, la Martinique avait été entièrement privée de courant. Là c'était un local EDF qui avait pris feu au Lamentin. La foudre ? "C'est possible, selon un météorologiste de Météo France. On a enregistré des impacts de foudre dans le canal de la Dominique. La situation était instable et les nuages présents étaient susceptibles de donner de la foudre." Pourtant les techniciens d'Électricité de France travaillent à réduire les risques de panne, comme l'explique Yves-André Barclais : "Depuis deux ans nous avons commencé à prendre des mesures correctives. Déjà il faut insensibiliser cette liaison Bellefontaine-Schoelcher. C'est pour cela que nous avons un dossier assez important qui est déjà en cours, pour la création d'une ligne sous-marine sur cet axe. Elle pourra reprendre la totalité de l'énergie qui transite aujourd'hui en aérien".

Écoutez Yves-André Barclais, interrogé par Christine Cupit : 

Panne EDF

Voyez le reportage télévisé de ce samedi 6 juin 2015 

Foudre


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play