publicité

La CGTM plus mobilisée que jamais

Un défilé syndical atypique, en plein dimanche après-midi dans les rues de Fort de France à l'initiative de la CGTM. Plus de 150 militants ont protesté contre la future loi Macron. La CGTM qui annonce par ailleurs, une grève à la mairie du Lamentin ce lundi (29 juin).

Les sections de la CGTM manifestent contre la loi Macron (maison des syndicats à Fort de France 28 juin 2015) © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les sections de la CGTM manifestent contre la loi Macron (maison des syndicats à Fort de France 28 juin 2015)
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Un défilé syndical atypique, en plein dimanche après-midi (28 juin) dans les rues de Fort de France. Plus de 150 militants de la CGTM ont investi les rues de la ville pour dénoncer les effets du projet de loi sur la croissance et l’activité, (du Ministre Emmanuel Macron).

Avant l'ultime débat à l'Assemblée nationale, ce projet de loi Macron sur la modernisation de l'économie arrive pour la dernière fois au Sénat mardi (30 juin). Les syndicalistes dénoncent entre autres, la simplification du compte pénibilité, une modification du dispositif Hamon sur la transmission des entreprises en limitant l'information des salariés, ou la création d'accords "offensifs" de maintien de l'emploi, ouvrant la voie à une remise en cause des 35 heures. 
 

Préavis de grève à la mairie du Lamentin

Par ailleurs, la CGTM SOEM a déposé un préavis de grève pour ce lundi 29 juin, à la mairie du Lamentin.  Le fonctionnement des établissements scolaires et des services administratifs seront peut-être perturbés. L’organisation  syndicale veut ainsi montrer son désaccord avec une décision du maire Pierre Samot. Faute d’argent aurait-il expliqué,  il ne reconduira pas une dizaine de contrats au sein de la ville.
 
Le syndicat dénonce cette mesure. Il explique que les agents actuellement sous contrats remplissent des tâches essentielles. Dans un communiqué, la mairie du Lamentin demande aux parents de rester à l’écoute des informations. Elle déclare que c’est la CGTM SOEM qui a rompu le dialogue social.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play