publicité

Les policiers manifestent devant le palais de justice

Les policiers se sont retrouvés devant le palais de justice à Fort de France ce mercredi. Ils entendaient exprimer un ras le bol de la profession. Ils dénoncent une "explosion des violences", un "manque de moyens", des "missions peu claires", et une "absence de réponses pénales". 

les policiers se sont rassemblés devant le palais de justice à 12h30 ce mercredi © Fabrice Defremont
© Fabrice Defremont les policiers se sont rassemblés devant le palais de justice à 12h30 ce mercredi
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
Les policiers martiniquais manifestaient contre leurs conditions de travail "insupportables" et contre le "laxisme" de la justice. Ils se sont donnés rendez vous à 12h30 devant le palais de Justice de Fort de France. Les agents de police se sentent en danger dans  l'exercice de leur profession.

Reportage Péqqy Pinel-Féreol et Laura Tchin-Tsu 
la colère des policiers
mobilisation des policiers martiniquais
Face à la colère des policiers, Manuel Valls, le premier ministre, a annoncé ce mercredi une série de mesures visant à "alléger" la "gestion de la garde à vue".  Il sera désormais autorisé de récapituler dans un procès-verbal unique de fin de garde à vue l'ensemble des formalités procédurales représentatives du droit", a indiqué le Premier ministre qui a également annoncé la "mise en place de plate formes téléphoniques notamment pour rechercher un avocat ou un interprète" et la "dématérialisation du registre de la garde à vue".

Les mesures nécessitant des modifications législatives "seront incluses dans le projet de loi relatif à la procédure pénale préparé au ministère de la Justice. Il sera présenté en Conseil des ministres dans les prochains mois", a dit Manuel Valls.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play