La CSTM lance une grève générale non limitée

grève
CSTM grève général
Le bureau exécutif de la CSTM avec Bertrand Cambusy son secrétaire général (chemise marron). ©Martinique 1ère
La Centrale Syndicale des Travailleurs Martiniquais a lancé un mot d'ordre de grève générale à toutes ses sections ce lundi (25 janvier). Le syndicat dénonce un manque de respect des représentants du personnel et la situation des salariés de la fourrière territoriale.
La CSTM se mobilise à partir de ce lundi matin (25 janvier). Si les modalités d'action ne sont pas connues, la centrale syndicale a appelé tous ses membres à un mouvement de grève générale non limitée.

Le syndicat dénonce un manque de respect du patronat pour les instances représentatives du personnel. Le cas des trois salariés de la fourrière fait également parti de la liste des revendications du syndicat. Selon Bertrand Cambusy, le secrétaire générale de la CSTM, les trois salariés ne seraient pas payés depuis un an alors qu'un protocole de fin de conflit a été signé le 13 août 2015.

C'est la quatrième fois en moins d'un an que la CSTM appelle à un mouvement de grève générale. Le 30 mars 2014, le syndicat alors impliqué dans deux conflits sociaux, avait paralysé l'accès des principales zones industrielles du Lamentin. Les autres mouvements furent beaucoup plus discrets.