martinique
info locale

Les huiles de vidange en question !

environnement
Vidange
Camion de collecte des huiles (Martinique) ©Martinique 1ère
La Martinique produit 2800 tonnes d'huiles usagers et ne récupère que la moitié. La collecte et le stokage de ces huiles posent problème. l'ADEME, a lancé depuis quelques jours une campagne d'informations auprès des garagistes, des détenteurs professionnels d'huiles usagées et du grand public.  
Les garagistes et plus généralement les détenteurs professionnels d’huiles usagées, ont le sentiment de manquer d’informations sur les modalités de collecte et de stockage.
Après une étude réalisée en 2013, L'ADEME a lancé une campagne pour les professionnels et le grand public avec un objectif bien défini : réduire les impacts environnementaux en augmentant la collecte et la valorisation.

Les professionnels connaissent l’obligation de traitement, seuls 60% d’entre eux abritent leur stock d’huiles usagées et seulement 1 sur 3 dispose d’une rétention. Quant au grand public, il y a encore trop de solutions de facilité dans le comportement au quotidien, par exemple déverser son huile usager dans la nature. Faire vidanger sa voiture par un professionnel est une garantie de collecte de l'huile.

La campagne de sensibilisation dure deux mois. Un label sera donné aux artisans et  professionnels qui auront une conduite éco-citoyenne.

Reportage Franck Edmond-Mariette / Marc Balssa 
Campagne de l'Ademe pour la collecte et le stockage des huilles de vidange

 

Publicité