45 ans après l’attentat terroriste du vol 455 de Cubana de Aviacion à Barbade, la Caraïbe se souvient des victimes

océan atlantique
A Cuba, chaque 6 octobre, on se souvient des victimes de l'attentat terroriste du vol 455 de la compagnie Cubana Aviacion. ©twitter
Les hommages aux 73 victimes du vol 455 de Cubana de Aviacion ont été rendus à Cuba, au Guyana, au Venezuela et à Barbade. Le 6 octobre 1976, 2 bombes à retardement, placées par les anticastristes au service de la CIA, ont explosé sur l’appareil quelques minutes après le décollage à Barbade.

Il y a 45 ans, le vol 455 de Cubana de Aviacion décollait de Barbade direction la Jamaïque. À son bord, 57 Cubains dont 25 membres de l’équipage, 11 Guyaniens et 5 Nord-Coréens.

L’équipe nationale d’escrime cubaine, catégorie juniors, qui avait remporté des championnats panaméricains était aussi sur l’avion.

Parmi les Guyaniens, de jeunes étudiants en médecine qui avaient obtenu des bourses d’études à la Havane.

Au Guyana, on rend hommage aux étudiants en médecine tués dans l'attentat de 1976. ©twitter

Onze minutes après le décollage, le pilote Wilfredo Perez, a lancé un appel de détresse.

Il y a eu une explosion sur l’avion. Nous allons redescendre immédiatement,

Wilfredo Perez, pilote du vol 455

L’avion était trop abîmé. Il s’est écrasé en mer.

À Barbade, les morceaux du vol 455 de Cubana Aviacion ont été repêchés en mer. ©twitter

Un acte terroriste perpetué avec la complicité des États Unis, selon Cuba

 

Deux bombes à retardement avaient été placées sur l’avion. L’attentat a été planifié et exécuté par des anticastristes, embauchés par la CIA (Agence Centrale d’Intelligence des Etats Unis) pour déstabiliser et éventuellement renverser le régime de Fidel Castro.

Cuba maintient ses accusations de complicité des États Unis dans cet acte terroriste.

Fidel Castro s'est rendu à Barbade avec les familles des victimes de l'attentat du vol 455 de Cubana Aviacion. ©twitter

Le procès des accusés a eu lieu au Venezuela.

Selon les documents qui ont été déclassifiés, Luis Posada Carriles était le cerveau de l’attentat. Sous les ordres des États Unis, il avait déjà tenté d'assassiner Fidel Castro. Il avait participé au coup d'état raté de la Baie des Cochons.

Luis Posada Carriles a pu s'enfuir de la prison vénézuélienne pour rejoindre les États Unis. Les américains ont refusé de l’extrader. Il n'a jamais été jugé pour son rôle dans l'attentat à Barbade.

Ses complices avaient tous de liens étroits avec la CIA. Rafael de Jesus Gutierez, n’a jamais été inculpé. Freddy Lugo et Hernan Ricardo Lozano, qui auraient posé les bombes sur l’avion, ont écopé 20 ans de prison ferme, la sentence minimale, car ils avaient des casiers judiciaires vierges.

Orlando Bosch a été acquitté parce que les preuves recueillies à Barbade, ont été écartées par le juge au Venezuela. Elles sont arrivées trop tard à Caracas et les documents n’étaient pas traduits en espagnol.

Nicolas Maduro, président actuel du Vénézuela a rendu hommage sur son compte Twitter aux 73 martyrs du vol 455 de Cubana de Aviacion.