publicité

Il s’appelle Alexandre Bernard et il est photographe aquatique. Une discipline dans laquelle il s’est lancé il y a tout juste un an et demi. Un véritable défi pour cet ancien militaire qui s’amuse à jouer avec les éléments.

 

Tout a commencé de manière presque banale. Alexandre, adepte de surf depuis 28 ans et de photo depuis une dizaine d’années se dit un jour : "plutôt que de photographier depuis le sable, ça pourrait être marrant d’avoir des images de l’intérieur, dans l’eau". Au départ il ne s’agissait que de photo de surf, et puis durant les minutes d’attente entre les prises de vague par ces camarades, un monde magnifique lui saute aux yeux.

Quelques photos d'Alexandre Bernard

 

Des vagues, des surfeurs, des tortues, ou encore "des sirènes" comme il se plaît à nommer ces jeunes filles photographiées sous l’eau. Le style, la pâte Alexandre Bernard est reconnaissable sur ses clichés. L’homme est à la recherche de l’artistique, du loufoque et surtout de la composition sympathique. Il faut qu’il s’amuse.

Pour photographier sous l’eau et "dessus dessous", Alexandre Bernard a dû s’équiper pour quasiment 10 mille euros de matériel. Son appareil, un boîtier sport Canon 7D est protégé par un caisson spécial, acheté en Californie.

© Alexandre Bernard

 

Dans ce monde bleu, Alexandre Bernard a un rêve secret. Il espère un jour pouvoir partir à Hawaï afin de rencontrer ses modèles, Clark Little ou encore Zak Noyle, deux photographes spécialisés dans la prise de vue de surf. S’enrichir de leurs expériences et peut-être même, travailler avec eux.
Retouvez Alexandre Bernard sur Instagram.