martinique
info locale

Appel à la grève générale : le blocage économique perdure

social
Grève : CSTM
les militants de la CSTM bloquent l'accès à la zone industrielle de la Jambette au Lamentin ©JCS
L'activité économique tourne au ralenti à la mi-journée ce lundi 3 juillet. Les zones commerciales et le port sont bloqués. La CSTM (Centrale Syndicale des Travailleurs Martiniquais), et d'autres syndicats ont lancé un mouvement de grève générale notamment contre les projets du gouvernement.
Les effets de la grève générale lancée par les syndicats CSTM et CDMT se mesurent par la paralysie de l'activité économique. Les accès des centres économiques sont bloqués. Des palettes de bois et des pneus obstruent les entrées des centres économiques de Martinique. Un mouvement de grève générale contre la réforme du code du travail préconisé par le Président de la République Émmanuel Macron.

À la mi-journée nous avons fait le point avec Bertrand Cambusy le secrétaire général de la CSTM.(Re)voir le direct Facebook live de Martinique 1ère à 12h.
La CSTM n'est pas seule dans la mobilisation. Elle a le soutien d'autres syndicats et notamment la CDMT (Centrale Démocratique des Travailleurs Martiniquais). Les militants de ce syndicat étaient réunis ce lundi matin à la Maison des Syndicats à Fort-de-France. 

Philippe Pierre-Charles CDMT

La CDMT a annoncé dès le vendredi 30 juin, sa mobilisation dans une manifestation de rue le lundi 3 juillet contre "les projets Macron de destruction du Code du travail" et pour les revendications sur les dossiers de la santé, des conditions de travail et de rémunération, et contre "les répressions antisyndicales en Martinique et en Guadeloupe".

(Voir plate-forme de revendications)

Appel grève CDMT

Les zones commerciales de Californie, de la Lézarde et de Places d'Armes sont bloquées. Activité paralysée aussi au Port de Fort-de-France. Les bus ne circulent pas dans l'agglomération de Fort-de-France. "On ne proteste pas en prenant en otage la population", déclare Yan Monplaisir, vice-président de l'Assemblée de Martinique et président de la commission du développement économique.

Yann Monplaisir vice-président de l'Assemblée et président de la commission de développement économique

Les syndicats CSTM et CDMT sont reçus depuis 16 heures à la préfecture, à Fort-de-France.
Publicité