Blocage du port de Martinique : entre 10 à 15 jours avant un retour à la normale

transports
61b0b22aa1a7f_containers-sur-port-de-martinique.jpeg
Containers en attente sur le port de Fort-de-France. ©Maurice Violton
Bloqué depuis le début du conflit social sur l'île, le port de Fort-de-France reprend peu à peu son activité. Mais selon Jean-Rémy Villageois, le directeur du Grand Port Maritime, après autant de jours de blocage, le retour à la normale prendra du temps.

Vous l'avez probablement constaté. Les rayons des grandes enseignes sont de nouveau achalandés. Parfois même, les containers sont même visibles sur parking. 

Nous vous l'annoncions vendredi 3 décembre 2021, après des jours de blocage, un assouplissement a permis la sortie de nombreux camions de containers du port de Fort-de-France. Depuis, l'activité semble avoir repris son cours. 

Les accès sont libérés progressivement. Depuis samedi, le trafic s'est remis en place, les gens travaillent.  La circulation est rétablie en grande partie. Nous avons travaillé tout samedi et tout dimanche. Les marchandises ont pu sortir du port et rentrer pour ce qui est exporté. Il reste deux accès difficiles sur le RN9. Ce sont ces encombrants qui doivent être dégagés pour que les gens puissent circuler convenablement. 

Jean-Rémy Villageois, le directeur du Grand Port Maritime

interrogé par Grégory Gabourg

Mais après cette longue période d'activité perturbée, le retour à la normale ne sera pas immédiat. 

Le site a été durement touché. On a touché la saturation plusieurs fois. Il a fallu trouver des solutions par voie maritime, par voie terrestre. On a mis des choses en place. Quand on bloque un port comme cela, il y a des milliers de boîtes à traiter. Je pense qu'on n'en a pour une dizaine voire une quinzaine de jours avant de retrouver un mode de fonctionnement optimal. Mais avec les efforts de tous, on devrait y arriver.

Le juge des référés doit rendre sa décision demain (jeudi 9 décembre 2021). Après trois séances de discussions entre la direction du Grand Port Maritime de Martinique et l'intersyndicale, un rapport de médiation a été remis au tribunal. Les avocats des deux parties souhaitent que la justice aille dans le sens de l’entente amiable sortie des échanges.