Claude Lise au secours des TPE de Martinique, face au coronavirus

économie
Claude Lise
Claude Lise (au centre), est le président de l'Assemblée de Martinique. ©CTM
Le président de l’assemblée de Martinique propose au conseil exécutif de la CTM, des mesures afin de soutenir en particulier les TPE (Très Petites Entreprise) confrontées à la crise sanitaire provoquée par le coronavirus.
Dans un courrier en date du 17 mars 2020 adressé à Alfred Marie-Jeanne (président du conseil exécutif de la CTM), Claude Lise se fait le porte parole des entreprises et des TPE en particulier.

A cause du confinement imposé par le gouvernement face à la propagation de la pandémie de coronavirus, les organisations sont contraintes de suspendre leurs activités, afin de protéger salariés, clients et fournisseurs.

Conséquences : pas de rentrée de fonds, pendant que les dettes s’accumulent. Le président de l’assemblée de Martinique propose donc trois mesures :
L’expédition aux entreprises par voie dématérialisée des avis de mandatement de la CTM, ainsi que la notification des factures en cours de mandatement et les "services faits", dès validation de leur enregistrement informatique.
 

Objectif : relancer la trésorerie des entreprises


L’ex parlementaire (et médecin de profession), propose également le déblocage de garanties, des "mesures qui seraient de nature à relancer la trésorerie potentielle des entreprises, qui pourraient se rapprocher des banques pour négocier des délais de paiement".

"Nos entreprises et plus particulièrement nos très petites et moyennes entreprises ont du mal depuis les événements de 2009, à retrouver leur rythme de croisière. Elles ne résisteront pas aux conséquences d’une telle crise, sans aide de l’Etat et et de la Collectivité Territoriale de Martinique à leurs côtés"

Claude ajoute en conclusion que "ce geste fort serait de nature à montrer le réel engagement de la CTM".

Reste à savoir si Alfred Marie-Marie-Jeanne recevra favorablement ces propositions, eu égard aux tensions qui jalonnent les rapports entre les deux hommes, jadis unis (en 2015), pour conquérir le pouvoir et travailler ensemble à la Collectivité Territoriale de Martinique. Mais ça...c’était avant.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live