martinique
info locale

Comment est mort l'homme retrouvé calciné au Gros-Morne ?

faits divers
Les Flamboyants - Gros-Morne
©Martinique1ere
Honora Mottmora, un homme de 62 ans, retrouvé brûlé vif dans sa petite maison le 10 avril dernier au Gros-Morne, n'a toujours pas été enterré car le parquet de Fort-de-France ne comprend pas la cause de sa mort.
Honora Mottmora, surnommé "Jean-Pierre", un homme de 62 ans retrouvé brûlé vif dans sa petite maison, du Gros-Morne le dimanche 10 avril dernier, n'a toujours pas été enterré. "Cela fait près de quatre semaines, c'est long ! ", s'étonne un proche. Pourtant, les avis d'obsèques sont déjà rédigés mais avec la mention : "les obsèques seront célébrées à une date ultérieure"...

L'homme vivait dans une modeste maison de tôle et de bois, quartier les Flamboyants au Gros-Morne."La justice n'est pas encore en mesure d'expliquer sa mort ", commente un voisin de la victime. Selon nos informations, les résultats de l'autopsie, pratiquée quelques jours après le drame, n'ont pas permis de comprendre comment cet homme est resté prisonnier des flammes de sa maison ce dimanche là. L'enquête est complexe car selon la police municipale, il y aurait déja eu des départs de feu dans cette maison...

Des prélèvements ont été effectués sur le corps aux fins d'analyses. Le sexagénaire qui résidait visiblement seul, selon d'autres témoins, participait à la vie du quartier et de la commune. "Il a pris part aux réunions publiques pour les élections à la CTM", précise l'un des habitants du Gros-Morne. Sa famille et ses amis attendent les résultats des examens complémentaires demandés par le parquet de Fort-de-France afin de connaître la vérité et...faire le deuil.
Publicité