Coronavirus : les agents volants du CHUM au front pour sauver des vies

coronavirus
Infirmières service Covid / CHU
Photos d'infirmiers d'un service Covid (images d'illustration) ©RS / DR
Une brigade volante armée de courage et au chevet des malades du CHUM. Au front pour sauver des vies. Fiers de franchir leurs peurs, de s'entraider et d'aller de l'avant face à l'épidémie COVID-19. À ce service aussi un grand bravo ! Nous ne vous oublierons pas ! Mais restez confinés jusqu'au 11 mai
"On se connaît pas mais je voulais vous dire merci ...si vous saviez combien vous avez changé ma vie". Dans sa chanson "À nos héros du quotidien", extrait de son album Phœnix, Soprano rend un magnifique hommage au personnel soignant.

"Oui c'est vous qui m'avez réanimé ... grâce à vous ma flamme s'est allumée ...". 
-Soprano. À nos héros du quotidien.


Des paroles qui prennent tout leur sens pendant cette crise sanitaire. Au CHUM (Centre hospitalier universitaire de Martinique), le SICS (Service en soins infirmiers de compensation et de suppléance) forme une brigade volante amenée à intervenir sur différentes missions, sur tous les sites hospitaliers publics de Martinique, en fonction des besoins. 
 

Avec une capacité d'adaptation permanente et exigeante


Comme toutes celles et ceux qui soignent les patients touchés par le COVID-19, ils ont eu peur, puis ont appris à la dompter, ils ont pris de l'assurance et même s'ils ont encore peur ils s'entraident. 

Personne ne laisse un collègue sur le bas-côté de la route et c'est bien là que prend tout le sens de la fraternité humaine. 

-Témoignage d'un infirmier du service en soins infirmiers de compensation et de suppléance. 

On ne se connaît pas mais je voulais vous dire merci


"On ne se connaît pas mais je voulais vous dire merci" chante encore Soprano. Des mots qui résonneront à jamais dans la tête et le coeur de ceux qui sont sortis des griffes du COVID-19. 

La grande faucheuse les a laissé vivre. Celles et ceux qui les ont sortis de là s'en rappelleront aussi toute leur vie. 

"Je ressens une immense joie de faire ce métier. Je me dis que j'aimerais être secourue si j'étais touchée par le COVID-19. Je me dis que j'ai bien fait de choisir ce métier d'infirmière".

Voyez la vidéo réalisée par le service en soins infirmiers de compensation et de suppléance. Malgré la fatigue et la peur, leurs yeux brillent, fiers de se battre pour sauver des vies.

C'est ensemble que nous sommes plus forts !


Une force de vie anime tous ces soignants: agents de service hospitalier, brancardiers, infirmiers...et tous ceux qui contribuent à cette lutte. Une flamme les pousse à y aller tous les matins.
L'engagement pour leur métier est le plus fort. Un sentiment puissant dans ces moments de crise sanitaire où chacun d'entre nous est sur le même pied d'égalité devant la mort. 

"On a tous un jour eu ce moment de magie, croisé ce héros malgré lui qui veut sauver une vie. Un mot, un sourire, une histoire et l'espoir fleuri. À tous ces héros malgré eux, je voulais leur dire merci ...Vos mots, vos sourires et vos larmes m'ont sauvé la vie ...Vos combats m'ont appris à encaisser les coups. Et votre persévérance à me remettre debout".

- Soprano. À nos héros du quotidien. 


Un grand merci fraternel qui, il faut l'espérer ne faiblira pas de la part de la population ni de nos gouvernants quand il s'agira de reconnaître le travail titanesque de toutes celles et ceux qui sont allés lutter contre le covid-19. Braver la mort. Pour sauver nos vies.

Le mot de la fin sera pour une autre aide-soignante : 

"C'est ensemble que nous sommes plus forts. Merci à vous. Merci à nous". 


Et n'oubliez pas, #restez chez vous !