publicité

Départ tardif des étudiants : LADOM déplore une cascade d'inconvénients

LADOM, l’Agence de l’Outremer pour la Mobilité a du affrété un avion, ce lundi, pour 276 étudiants antillais devant se rendre en France. Une situation liée à un changement dans les procédures et dans les partenariats. Une situation confuse, mais en cours de règlement.

Philippe Jock président de LADOM © Medef
© Medef Philippe Jock président de LADOM
  • Maurice Violton
  • Publié le
LADOM, l’Agence de l’Outremer pour la Mobilité a du affrété un avion, hier après-midi (5 septembre) pour 276 étudiants, 161 de Guadeloupe et 115 de Martinique devant se rendre en France. Une situation liée à un changement dans les procédures et dans les partenariats.

"On a rencontré quelques difficultés en cette rentrée scolaire", admet Philippe Jock, président de LADOM Martinique. "Une volonté de dématérialiser qui ne s'est pas bien passé. Un changement d'opérateur qu n'a pas non plus donné les résultats attendus, plus quelques phénomènes plus mineurs, le fait que la rentrée soit avancée cette année", se défend Philippe Jock.

Une situation confuse, mais en cours de règlement. Il y a encore quelques dossiers en souffrance. Ils trouveront réponses au cours des prochains jours. Écoutez Philippe Jock, qui entend bien tirer toutes les leçons de cette expérience.

Philippe Jock


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play