Des élèves contribuent à protéger la mangrove des Mangles au Lamentin

environnement
Élèves  dans un champ
Les élèves en pleine activité. ©Martinique la 1ère

Une quarantaine d’élèves du Séminaire Collège de Fort-de-France en immersion dans la mangrove de la zone des Mangles, mercredi matin (24 février 2021). Ils ont apporté leur contribution au reboisement d’une partie de cet espace menacée.

La communauté d'agglomération du Centre de la Martinique (CACEM), est la toute première collectivité de Martinique à avoir débuté une opération de reboisement. En l’occurrence, il s’agit d’une partie de la mangrove située à la zone industrielle des Mangles au Lamentin, à quelques mètres à peine d’une voie très fréquentée par les automobilistes martiniquais.

C’est là que les experts environnements de la communauté d’agglomération et ceux de l’Office National des Forêts ont fait le triste constat de la dégradation du site, désormais complètement investi par une herbe envahissante.

Reboisement mangrove les mangles
©Martinique la 1ère

Deux phénomènes peuvent expliquer cette situation : les rejets liés à l’activité humaine de plus en plus forte, et aussi les conséquences de l'ouragan Dean en 2007. L’ouragan avait laissé un espace complétement dévasté et privé d’arbres nécessaire à la retenue des eaux.

La Cacem, a investi près de 150 000 euros pour cette opération qui a débuté en mai 2019. 1800 arbres seront ainsi plantés afin de sauver cet espace à proximité de la zone industrielle.

(Re)voir notre reportage avec Stéphane Petit-Frère.

Reboisement de la mangrove les mangles avec la visite des élèves du Séminaire Collège.

Sont interrogés :

Christie Colvil (élève Séminaire Collège)

Nicolas Amable (élève Séminaire Collège)

David Samuel (chef de service – Cacem)

Angéla Féliot-Virgal (chargée de mission aménagement durable et planification – Cacem)

Yvonne Lerandy (référente compensatoire Office National des Forêts).

Les experts ont identifié une espèce pouvant permettre de renverser la situation. Il s’agit de replanter le mangle médaille, que les résidents de la forêt lacustre de Trinité, à la zone du Bac, connaissent bien.

1800 arbres devront ainsi être plantés

 

Les premiers arbustes ont été mis en terre avec les "rangers" du collège Édouard Glissant du Lamentin, en juin 2019. Cette semaine, c’est au tour des élèves du Séminaire Collège de Fort-de-France à prendre part à l’opération.

Chaque mangle médaille planté porte une bague avec le prénom de l’élève qui l’a mis en terre. Une façon toute symbolique de faire comprendre à nos plus jeunes, l’importance de sauver une zone particulièrement fragile et ô combien nécessaire dans nos contextes insulaires. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live