publicité

Est-il possible de consommer local sans aucune pollution au chlordécone ?

La réponse est oui, mais pour cela il suffirait que des terres propres soient identifiées et réservées à l'agriculture dans chaque commune. Une demande de l'association Puma qui commence à être mise en place par certaines communes et agriculteurs.

Terrain de Grand Fond à Case-Pilote © C.M.
© C.M. Terrain de Grand Fond à Case-Pilote
  • Cécile Marre
  • Publié le , mis à jour le
Sur la route de Grand Fond à Case-Pilote, l’air est pur et la terre aussi. Il n’y a a priori pas eu de chlordécone sur ces terres et c’est donc un lieu idéal pour créer une ZAP, Zone Agricole Protégée.
 Cette zone qui comprend une quarantaine d’hectares sera présentée au Plan Local d’Urbanisme par la municipalité en juillet prochain. 


ZAP, Zone Agricole Protégée


Ce type de réserve agricole protégée a toute la bienveillance de Florent Grabin de l’association Puma (Pour Une Martinique Autrement). Dans une lettre ouverte cette semaine, il réclame l’instauration d’une filière propre locale à tous les maires. 

(Re)voir le reportage avec des images de Guilhem Fraissinet : 
terres sans chlordécone


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play