La laitue se fait rare dans les grandes surfaces de Martinique 

consommation
Laitue
©Moerschy de Pixabay
Difficile de trouver de la laitue dans les hypermarchés de Martinique depuis plusieurs semaines. "C’est à cause d’une demande plus forte que l’offre, en raison des aléas climatiques", expliquent les professionnels de l'agriculture.
La laitue est sans doute la salade verte la plus connue, toujours présente dans les assiettes de crudités, d'autant qu'elle est bonne pour la santé.
 

La laitue contient une grande quantité d'eau et peu de constituants énergétiques, d'où son rôle dans les régimes amaigrissants.
Riche en minéraux et en oligoéléments, ce légume prévient les malaises cardio-vasculaires.

(futura-sciences.com)


Depuis quelques temps en Martinique, ces feuilles vertes sont rares dans les rayons des hypermarchés, la demande étant plus forte que l’offre, mais pas seulement, car cette laitue est aussi une plante dite "sensible"


Ni trop de soleil, ni trop de pluie

 

Il y a d’abord eu la sécheresse en début d’année, ce qui fait que beaucoup de maraîchers n’ont pas pu produire correctement, notamment ceux qui sont en plein champ et depuis le mois de juillet, on a de la pluie régulièrement, ce qui n’arrange pas non plus la production.

Donc rien rien d’étonnant le fait qu’il n’y en ait pas beaucoup sur le marché.
 

"Une plante assez sensible"

La laitue est une plante assez sensible aux excès d’eau et de soleil. D’un côté elle a besoin d’être arrosée quand le temps est trop sec et de l’autre, elle pourrie quand il y a trop de pluie.

Il y a des agriculteurs qui continuent de la cultiver cependant, mais on n’a pas des productions de masse comme on pourrait l'espérer dans les grandes surfaces.

(Louis-Daniel Bertome - président de la chambre d’agriculture de Martinique)

Corbeille de laitue / salade
Des corbeilles de laitue à l'étalage ©Cap Facebook Frecinette Fruits et légumes
Conséquences de cette récolte aléatoire et insuffisante, les rayons sont très vite dépouillés dès les premières heures d’ouverture des grandes surfaces, lorsque celles-ci sont approvisionnées.
 

Pratiquement chaque année c’est pareil, dès le mois d’octobre il n’y a pas grand chose en laitue, à cause du temps.

(Une employée de E. Leclerc du Rond-Point à Fort-de-France)


Même constat dans cette autre chaîne d’hypermarchés, à Ducos.
 

Certes, on en reçoit, mais cela part très vite, parce-que tout le monde en consomme et les clients nous ont déjà fait plusieurs fois la remarque (...).

C’est très désagréable d’être souvent en rupture sur un tel produit. Parfois on en a et à d’autres périodes on n’en n’a pas. Cela fait même quelques mois que cela dure et les intempéries ont aggravé les choses.

(Carole Crampont - responsable des hôtesses de caisses à Carrefour Génipa)


Alors faute de laitue locale, certains consommateurs se tournent vers les salades sous vide, tandis que d’autres préfèrent se rendre chez les revendeurs de fruits et légumes de proximité. 

C’est le cas de Josiane Trébeau installée à cité Dillon à Fort-de-France. Elle travaille avec plusieurs producteurs de l'île à la fois "afin de satisfaire au mieux cette clientèle supplémentaire", qui ne trouve pas de laitue dans ses points de vente habituels.
Salades sous vide en hypermarché
Rayon de salades sous vide dans une grande surface ©Guy Etienne

Pendant quelques semaines on a souffert d’une petite pénurie, mais cela va mieux, vu que je travaille avec plusieurs fournisseurs (...).
Donc je suis livrée assez régulièrement et il est vrai qu’en ce moment, il y a plus de demandes en laitue, du fait des difficultés des hypers.

(Josiane Trébeau - responsable de Frecinette Fruits et légumes)

Fiche technique de la laitue
Fiche d'itinéraire technique de la laitue ©Chambre d'agriculture de Martinique