martinique
info locale

La réflexion est lancée sur le phénomène "bad boy"

famille
bad boy
affiche d'illustration de la manifestation du 20 avril à Fort-de-France ©ComOrg.
La ville de Fort-de-France a organisé le mercredi 20 avril une conférence débat sur le thème : Déconstruire le modèle bad boy pour favoriser la paix sociale. Trois heures de réflexion sur la banalisation de certains codes de cultures urbaines et des propositions de solutions efficaces.
Le Bad Boy, ou " mauvais garçon ", c’est celui que l’on voit dans les films d’action, c’est le marginal que tout le monde suit sans savoir pourquoi. Il adopte une attitude qui exige le respect par la force ou par la peur, avec une remise en cause de certaines règles établies telles que l'autorité publique, les principes de vie en société, les valeurs républicaines. Le Bad Boy a du succès auprès des femmes. Quelles sont ses techniques ? Il n’en a pas vraiment et pourtant il les attire sans problème.

Le phénomène gangrène la population jeune, et les réseaux sociaux jouent un rôle déterminant dans la banalisation de certains codes de cultures urbaines. Le conseil local de sécurité et de prévoyance de la délinquance de la ville de Fort-de-France (CLSPD) voulait échanger sur ce thème, "Déconstruction du modèle bad boy/thug" et a proposé une rencontre d'acteurs le mercredi 20 avril à Fort-de-France. 

La réflexion se voulait aussi une sensibilisation sur l'influence des médias sur les jeunes, sur l'industrie musicale et les producteurs de divertissement culturel. 

(Re)voir le reportage de Stéphanie Octavia -Stéphane Petit-Frère

 

Publicité