publicité

"Le choix des électeurs britanniques aura un impact sur la Dominique" déclare Roosevelt Skerrit

Le Premier ministre de la Dominique a réagi aux résultats du référendum sur la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne. Roosevelt Skerrit a parlé d’onde de choc pour décrire la victoire des partisans du Brexit et pense que les répercussions se feront sentir très rapidement.

Roosevelt Skerrit, Premier ministre de la Dominique" © Cap/FB/Skerrit
© Cap/FB/Skerrit Roosevelt Skerrit, Premier ministre de la Dominique"
  • Serge Zobeïde
  • Publié le
"C’est un choc majeur qui a frappé le monde et il a été ressenti à la Dominique" a déclaré Roosevelt Skerrit, dans une interview accordée à une radio locale le vendredi 24 juin. Le Premier ministre de la Dominique a réagi aux résultats du référendum sur la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne.

Roosevelt Skerrit a parlé d’onde de choc pour décrire la victoire des partisans du Brexit. Selon lui, ce choix des électeurs britanniques aura un impact sur la Dominique et particulièrement sur l'aide que Londres pouvait apporter jusque-là à l’île.

Le Premier ministre a affirmé que les répercussions se feront sentir très rapidement. Dès l’instant où l’Union Européenne perdra la part britannique de son budget, elle risque de devoir restructurer son approche du financement de l'aide au développement. À en croire Roosevelt Skerrit, l’incidence sera immédiate sur l’économie dominicaise, car l'aide étrangère est un élément crucial dans le budget du pays. 

L'aide a joué et continue de jouer un rôle très important parce que les taxes que paient les dominicais, les revenus que le gouvernement tire de leurs impôts seront toujours insuffisants pour répondre aux besoins et aux exigences du peuple, a ajouté le Premier Ministre. D’où l’importance, selon lui, de "cultiver une très forte relation diplomatique avec les amis traditionnels et émergents de la Dominique ".

Roosevelt Skerrit a rappelé que son pays a deux ou trois projets en suspens avec l'Union européenne. L'un d'eux est une promesse faite par l'UE à la suite de la tempête Erika. Il s’agit d’une enveloppe de près de 9 millions d'euros destinée exclusivement à l’amélioration du réseau routier.

Le chef du gouvernement dominicais a toutefois tenu à préciser que même si la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne aura un impact sur les économies en développement, elle ne bouleversera pas les relations bilatérales entre Roseau et Londres.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play