Le préfet de Martinique déplore le vidé dimanche dans les rues de Fort-de-France

carnaval
Réaction du préfet- Carnaval Fort de France
©MartiniqueLa1ere

Stanislas Cazelle a réagi après la tenue d'un "vidé" dans les rues du centre-ville de Fort-de-France hier (dimanche 10 janvier). Il "déplore et condamne ces comportements irresponsables de la part des organisateurs et des participants". Des poursuites judiciaires devraient être entamées. 

Les grosses caisses, tibwa et autres sifflets ont résonné dans le centre-ville de Fort-de-France hier après-midi (dimanche 10 janvier 2021). Un "vidé" dit "sauvage" par les carnavaliers et qui comptait plusieurs dizaines de participants alors même que des mesures de limitation de regroupement sont imposées contre la propagation du coronavirus.

Dans un communiqué diffusé ce lundi 11 janvier 2021, le préfet "déplore et condamne ces comportements irresponsables de la part des organisateurs et des participants. Sans distanciation ni port du masque, ce défilé est susceptible d’augmenter le nombre de nouvelles contaminations".

L’épidémie reste stable depuis plusieurs semaines, car chacun a fait attention, notamment à Noël et pour le 31 décembre. Les vidés ne doivent pas gâcher en quelques après-midi les efforts de toute la population depuis plusieurs mois. En 2021, nous devons “faire carnaval autrement” pour la sécurité de tous.

Stanislas Cazelles, préfet de la Martinique.


Le préfet annoncé également que "la Justice sera saisie pour poursuivre les organisateurs et les participants. Des mesures de prévention renforcées seront également mises en place".

En Guyane, une manifestation similaire dans les rues de Cayenne s'est terminée après l'intervention de la police qui a fait usage de gaz lacrymogènes. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live