Le président du Conseil Exécutif réserve sa première visite à la cellule de crise de la CTM

risques majeurs
Letchimy cellule crise 3 juillet
©K. Sivatte
Moins de 24h après son élection en qualité de président du Conseil Exécutif, Serge Letchimy s’est rendu aux services techniques de la CTM ce 3 juillet 2021. Objectif : faire le point sur la gestion du phénomène Elsa et sur les process d'interventions en période cyclonique.

Après le passage de l’ouragan Elsa sur la Martinique le 2 juillet 2021, le président du Conseil Exécutif était à la cellule de crise de la Collectivité Territoriale de Martinique. Dans les locaux des services techniques, à l’ex-hôpital Fouche, le président de l’exécutif a tenu une réunion avec les différents acteurs des services techniques, occasion de dresser un état des lieux après le passage de l'ouragan Elsa.

 

Sur le plan d’intervention du service technique qui atteint aujourd’hui un niveau de performance très intéressant ce qui permet d’avoir un point de situation le plus large que possible sur l’ensemble du territoire.

 

Cette expertise technique permet d’avoir un regard sur les routes, les bâtiments mais aussi les dégâts humains et c’est très important pour la CTM d’être rapidement en mesure de récolter toutes ces informations et surtout d’être capable d’agir très vite.

Serge Letchimy, président du Conseil Exécutif de la CTM

 

 

Serge Letchimy visite à la cellule de crise
Serge Letchimy, à la cellule de crise mise en place par la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM). ©Karl Sivatte

 

 

Le passage de l'ouragan Elsa a permis de tester les plans d'interventions  de la CTM

 

Sur le passage d’Elsa, pas de gros dégâts mais on dénombre un blessé. Les routes ont été déblayées assez vite puisque dès vendredi soir (2 juillet 2021) l’essentiel du réseau était remis à disposition des usagers. Ce samedi matin, le seul point nécessitant une intervention est celui de la RD12 à Morne-Capot au Lorrain avec une déviation mise en place le temps que les équipes techniques interviennent.

Concernant les risques de manière globale, la CTM et l’Etat partagent un certain nombre de responsabilités et dès la semaine prochaine une rencontre devrait permettre de s’accorder sur la question des risques en Martinique.

 

Face aux risques, nous sommes en première ligne et les élus se doivent de disposer de solutions puisque le peuple a voté pour des élus. Bien entendu, l’Etat a sa part de responsabilités mais l’idée est d’assurer la meilleure coordination possible pour qu’à l’heure des décisions la CTM soit présente et fasse entendre sa voix aux côtés de l’Etat.

Serge Letchimy

 

 

Letchimy cellule crise 3 juillet CTM
Les différents plans semblent de plus en plus pointus et à haut niveau de performance en matière de collecte des informations, le président de l'exécutif et les techniciens doivent se revoir pour avancer encore sur les chantiers. ©K Sivatte

 

 

Cette première visite du président Letchimy aux services techniques a aussi permis de s’assurer que la CTM est prête pour la saison cyclonique. Les services de la CTM ont déjà préparé un plan de travail et d’intervention. Présenté ce matin au président du Conseil Exécutif. Les techniciens ont pu expliquer les différents schémas mis en place

Je connais cette organisation opérationnelle qui atteint aujourd’hui un haut niveau de performance. Il y a quand même quelques failles puisque nous sommes pointus pour ce qui est de la partie propriété de la collectivité territoriale. Il nous faut être encore plus cohérent avec un niveau de connaissances plus fin encore en matière de dégâts humains, dégâts matériels et prévisions.

 

Je crois important d’avoir une position forte, à la fois technique et politique pour nous permettre de rétablir la confiance vis-à-vis de ces risques-là puisqu’ils sont permanents.

Serge Letchimy

 

"Important d’avoir une position forte, à la fois technique et politique..."

 

Quant aux services techniques, ils se sont organisés au mieux pour Elsa avec l’activation de la cellule de crise le 2 juillet dès 6 heures, un "exercice grandeur nature" qui a permis de vérifier la qualité de la remontée des informations à travers le territoire.

Dès 19 heures vendredi soir, quasiment toutes les routes étaient rendues à la circulation. Il nous reste encore un point d’intervention, au Lorrain et nous espérons pouvoir terminer les opérations dans les prochaines heures.

Marc Mongis, directeur Général Adjoint chargé des Infrastructures et des Équipements de la CTM

 

 

Letchimy cellule de crise CTM 3 juillet
Les techniciens de la CTM ont présenté les différents plans et les organisations en cas de cyclone. ©K Sivatte

 

La saison cyclonique a été préparée assez tôt par les équipes des différentes directions techniques afin de faire face aux situations.

À l’approche de la saison cyclonique, nous faisons une mise à jour de nos installations et une grosse vérification des moyens matériels dont nous disposons, les engins et camions...

 

Les équipes sont plutôt bien préparées. Il y a eu beaucoup de curage avant les premières pluies pour faciliter leur évacuation. Pour ce qui est de l’élagage, nous essayons de laisser passer la période de floraison à la demande des apiculteurs et dès la fin du carême nous avons entamé ces élagages pour que l’on soit prêts avant la saison cyclonique.

Marc Mongis

 

Deux heures de réunion et d’échanges avec les techniciens en présentiel et ceux qui étaient en visio-conférence, le président de l’exécutif de la CTM s’est dit satisfait de cette première réunion technique. Les parties se sont accordées pour de nouvelles rencontres dans les meilleurs délais afin notamment, de préparer une importante réunion prévue mi-juillet avec les services de l’Etat sur la gestion des risques.