Le Zamana sera-t-il l'arbre de l'année 2016 ?

environnement
Zamana
les mots se bousculent pour le zamana : grandiose, stupéfiant, impressionnant, fascinant, magnifique ©ARBREDELANNEE.COM
Le Zamana fera-t-il aussi bien que le fromager de Saül ? La Martinique sera représentée par le Zamana dans le concours 2016 organisé par le magazine Terre sauvage et l'ONF (Office National des Forêts). Votez jusqu'au 30 août !
Avec un tronc de plus de 2 mètres 50 de diamètre, le Zamana est impressionnant. Âgé de plus de trois siècles, il participe au concours de l'Arbre de l'année, organisé par le magazine Terre sauvage et l'ONF. Il représente la Martinique au niveau national. Il pourrait faire aussi bien que le fromager de Saül. L'an passé, l'arbre guyanais avait remporté le prix du public.

Le Zamana se trouve sur l'Habitation Céron au Prêcheur. "Celui-ci est remarquable", assure Laurence Marraud Desgrottes, la propriétaire de l'Habitation. "Il est âgé de plus de trois siècles. Il a été repertorié comme étant le plus gros Zamana visible des Petites Antilles".

Originaire d'Amérique, il n'a pas été implanté par hasard. "Il a été introduit au début du XVIIIe siècle pour ombrager les plantations de café et de cacao", explique-t-elle. "On l'appelle aussi l'arbre à pluie : quand il pleut, ses petites feuilles se replient sur elles-mêmes. Dès qu'il y a un rayon de soleil, elles se réouvrent. Ça maintient un taux d'humidité assez important au sol, ce qui permet aux habitations de cacao et de café de se développer relativement bien".


Mobilisation des réseaux sociaux

Depuis le 17 mai, il est possible de voter pour le Zamana sur le site de l'arbre de l'année et ce, jusqu'au 30 août. Il y a deux prix, celui du jury et celui du public. Les deux lauréats seront annoncés en septembre 2016.

En attendant, l'Habitation Céron a lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour mobiliser les Martiniquais avec les mots-clés suivants : #MonZamana #Monarbredevie #MyMartinique #Bellemartinique #Arbredelannee. Elle organise également un jeu concours sur Facebook, "Mon Zamana, une photo". Les internautes sont invités à partager leurs photos de l'arbre. Tous les dix jours, celui qui aura obtenu le plus de "likes" recevra un prix.