Les "Hommes d’argile" et Wélélé bann’ célébreront le carnaval de manière différente

carnaval
Carnaval
©MartiniqueLa1ere

Avec ou sans carnaval ? Parades dans les stades ou vidés dans les rues ? Nous avons voulu savoir ce qu’en pensent les acteurs du carnaval. Ceux qui nous font vibrer habituellement. Nous avons rencontré les responsables de 2 associations des Trois-Îlets : les "Hommes d’argile" et Wélélé bann’.

La poterie des Trois-Îlets est le quartier général de l’association des "Hommes d’argile". Logiquement, à cette période, il devrait être animé, mais cette année, le groupe ne fera aucune sortie. Les membres se contenteront de se réunir entre eux. 

Du côté de Wélélé bann’, autre groupe de carnaval installé aux Trois-Îlets, le discours et différent. Le président rappelle que la covid-19 est arrivée durant le carnaval l’an dernier. Et qu’il s’est quand même tenu et que même le 1er tour des élections municipales avait été maintenu.
Puisqu’il faut apprendre à vivre avec la Covid, il pense le carnaval autrement, avec Gwannaval, et Kavabann’.


(Re)voir le reportage avec les images d'Olivier Nicolas-dit-Duclos.

Carnaval encadré et dans un stade ou carnaval libre et spontané ? Pour l’instant ces deux options semblent s’opposer. Nous sommes bien loin de l’insouciance de 2020…

Les communes de Schoelcher et du Robert ont interdit toutes manifestations carnavalesques. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live