publicité

Les yoleurs ont repris "une activité normale"

Pendant une semaine, les grands patrons des yoles et leurs équipages se sont livrés une lutte acharnée pour remporter l'épreuve. La fièvre passée, chacun retrouve ses occupations du quotidien.

© Martinique1ere
© Martinique1ere
  • Par Claude Gratien
  • Publié le
Stars d'une semaine, en général, au début du mois d'Août, pour le Tour de Martinique des Yoles Rondes, les grands noms de la navigation retournent à leurs occupations. La yole, ce n'est pas tout. Un championnat a lieu toute l'année bien sûr mais à côté de celà, il faut bien vivre dans ce sport amateur.

C'est pour celà que les patrons par exemple, chouchous des médias pendant le tour, retrouvent l'anonymat du quotidien, même si cela est relatif dans une île ou tout le monde se côtoie. Loïc Mas, l'un des vainqueurs de l'édition 2016, a repris ses cours de moniteur de Voile. Il prépare un diplôme qui doit lui permettre d'enseigner aux jeunes qui arrivent. Il aurait même la possibilité de diriger dans le futur, une station de voile. Autre exemple, celui de Félix Mérine qui a terminé troisième du tour cette année. Il a retrouvé les bureaux de son entreprise de transport.

(Re)voir le reportage de Fabienne Léonce et de Thierry Maisonneuve
Yoleurs trois jours après


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play