martinique
info locale

Michel Yoyo, l'ancien chef des socialistes martiniquais s'en est allé

vie locale
Michel Yoyo
Le docteur Michel Yoyo (1929-2019). ©Martiniquela1ère
Le docteur Michel Yoyo, ancien chef de file de la fédération socialiste de Martinique, est décédé hier (dimanche 2 juin 2019), à l'âge de 90 ans.
Michel Yoyo fut notamment le docteur des ouvriers agricoles et des dockers au début de sa carrière. On lui doit, entre autres, la création du centre d’accueil et de recherches sur la drépanocytose. Un praticien qui s’est également beaucoup investi dans le domaine de la gérontologie en tant qu’expert.

Charles Barclay, ex directeur adjoint de l’action sociale et de la prévention santé au Conseil Général de l’époque, se souvient de l’engagement du président Yoyo auprès des personnes âgées, lorsque ce dernier était à la tête de l’AMDOR (l’Association Martiniquaise pour la promotion et l’insertion de l’âge D’OR).

Charles Barclay

Michel Yoyo, a aussi fait de la politique au sein de la Fédération Socialiste de Martinique, dont il a été l’un des premiers secrétaires, favorable à une plus large décentralisation pour notre territoire. Il fut aussi l'un des ardents militants de la candidature de François Mitterrand à la présidence de la République.

Pour Alex Ranlin, ce dernier a été "un modèle et un professionnel médical respecté". Alex Ranlin (médecin et ex-secrétaire de la FSM lui-même).

Alex Ranlin

Claude Lise, (ex président du Conseil Général de l’époque), dit avoir perdu un ami et un confrère, qui a beaucoup œuvré dans l’action sociale notamment.

Claude Lise

Dans un communiqué, le PPM (Parti Progressiste Martiniquais), salue a mémoire de Michel Yoyo, "militant bénévole engagé et grand partisan de l’unité et du rassemblement de la gauche", souligne le secrétaire général du Parti Progressiste Martiniquais, Johnny Hajjar.
Michel Yoyo avait 90 ans.
 
Publicité