Les ordures ménagères ne sont pas ramassées

environnement
Poubelles débordantes
Poubelles débordantes au centre de la ville de Fort de France (1er décembre 2015) ©Martinique 1ère
Plusieurs semaines déjà que le ramassage des déchets et ordures ménagères est perturbé sur l'ensemble de l'île. La faute à des problèmes de saturation sur les deux sites de traitement en place. Mauvaise nouvelle, la situation ne devrait pas s'arranger de sitôt. 
Impossible de ne pas s'en rendre compte. Depuis plusieurs semaines les déchets s'accumulent chaque jour un peu plus dans les locaux à poubelle. Début octobre, le SMTVD (Syndicat Martiniquais de Traitement et de Valorisation des Déchets) mettait en avant l'arrêt technique d'une durée de deux semaines de l'usine d'incinération de Dillon à Fort-de-France. Une procédure habituelle pour l'entretien et la maintenance de l'unité. Mais plusieurs jours après la reprise de l'activité, les poubelles débordent toujours autant.


Des sites de traitements saturés

Ce mardi 18 octobre, c'est la Communauté d'Agglomération du Centre de la Martinique qui tente une nouvelle explication par voie de communiqué. Selon la CACEM, "cette situation serait due à la saturation des sites de traitement en place, l'usine d'incinération de Dillon à Fort-de-France mais aussi le centre d'enfouissement de Céron à Sainte Luce". Toujours selon la CACEM, "tout est mis en oeuvre pour un retour progressif à la normale".

Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France, par voie de communiqué ce mardi 18 octobre, "exige de la CACEM et de l'entreprise SEEN (prestataire en charge de la collecte) des moyens supplémentaires pour éviter tout risque sanitaire dans les quartiers". De plus, si son appel reste vain, il envisage de prendre les choses en main et de faire son personnel intervenir sur les sites les plus critiques. Et le maire de rappeler que ces interventions ne sont pas du ressort de la ville.