"Paré", une entreprise de vêtements en pagne tissé, créée par un Martiniquais et une Sénégalaise

mode
Jeunes entrepreneurs marque Paré
Les deux jeunes entrepreneurs créent des tenues du quotidien à partir des textiles africains. ©Capture Facebook Paré

Les deux jeunes entrepreneurs ont créé leur marque de vêtements confectionnés en pagne tissé, un tissu originaire d'Afrique de l'Ouest. Leur création s'inscrit dans une démarche identitaire entre tradition et modernité. 

Elle s'appelle Hélène Diouf, elle est Sénégalaise. Lui, Jonathan Vaillant, est Martiniquais. Et tous deux ont créé leur marque de vêtements. Des créations confectionnées en pagne tissé. Il s'agit d'une méthode ancestrale et artisanale issue de plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest.

Il est tissé à l'aide d'un métier à tisser qui est fait en bois. À la base c'est un tissu noble réservé aux rois. Aujourd'hui le tissu est beaucoup utilisé lors de cérémonies, pour une naissance, un mariage ou un décès. 

Hélène Diouf, cofondatrice de la marque "Paré"


(Re)voir le reportage de Sangha Fagour et Olivier Nicolas-dit-Duclos. 

La démarche s'inscrit également dans une dimension identitaire afin de renforcer le pont culturel entre la Martinique et l'Afrique.

Il y a énormément de personnes dans nos populations qui ont envie de retrouver ce lien avec notre identité et notre culture. Et pour qu'on se développe et que l'on soit respecté, il est important de se reconnecter avec notre culture, avec l'Afrique parce qu'elle fait aussi partie de nous.

Jonathan Vaillant, cofondateur de la marque "Paré"

Montage photos mode marque Paré
Les créateurs ont signé une vingtaine de modèles dans un style contemporain. ©Capture Facebook Paré

Après avoir créé une vingtaine de modèles pour homme et pour femme, le couple va lancer sa phase de production au Sénégal. Si pour l'instant il est possible de commander ces vêtements en ligne, ils souhaitent par la suite ouvrir une boutique en Martinique et au Sénégal. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live