martinique
info locale

Perturbation dans les déchèteries de Martinique à cause d'une grève

environnement
Déchèterie
La déchèterie de Case Navire à Schoelcher, fermée pour cause de grève. ©Martinique la 1ère
Des déchèteries sont à l’arrêt à cause d’un débrayage des agents qui réclament de meilleures conditions de travail et des titularisations. Une rencontre est prévue ce jeudi 6 février 2020 avec le président du "Syndicat Martiniquais de Traitement et de Valorisation des Déchets".
Plusieurs déchèteries sont inaccessibles en raison d’un mouvement de protestation des salariés affiliés à l’USAM (l’Union des Syndicats Autonomes de Martinique). Ils réclament entre autres, le renforcement des effectifs, la titularisation d’agents non statutaires, ou encore l’indemnisation des dimanches travaillés et des jours d’astreinte en période de fête.
 

Rencontre prévue avec le président du SMTVD  


Face à cette mobilisation, le président du SMTVD (Syndicat Martiniquais de Traitement et de Valorisation des Déchets), Sainte-Rose Cakin (le maire du Macouba), devrait recevoir les grévistes ce jeudi 6 février 2020 dans la matinée, à priori au siège du Robert, selon nos informations.
Déchetterie / Siège SMTVD
Siège de la SMTVD (Syndicat Martiniquais de Traitement et de Valorisation des Déchets). ©SMTVD

Plus de 300 000 tonnes de déchets traités par an


En Martinique, le SMTVD a pour mission, la gestion, le traitement et la valorisation des déchets non dangereux (ménagers et assimilés, déchets des activités commerciales, encombrants et déchets biodégradables). Chaque année, plus de 300 000 tonnes de ces déchets sont pris en charge par la structure qui compte 15 sites sur l’ensemble du territoire.