Le principal syndicat des pompiers menace de bloquer Fort-de-France

social
Pompiers en grève
©F.Def
Les pompiers annoncent un mouvement qui se veut à la hauteur de leur exaspération. Ils réclament les moyens d'assurer leur propre sécurité et celle de la population. La menace d'un blocage de Fort-de-France est brandie.
Dans un enregistrement audio, largement diffusé sur les réseaux sociaux depuis hier soir (mardi 29 novembre), une voix, probablement celle d'un sapeur-pompier annonce une manifestation qui promet d'être plus active que les précédentes.

Un mouvement relayé sur les réseaux sociaux

Cette voix anonyme se veut menaçante. "Nous allons entamer un blocage qui commencera au niveau du SDIS avec une quinzaine d'engins du centre de secours de Fort-de-France qui sont en panne. Nous pourrons bloquer pas mal d'accès au centre ville de Fort-de-France. Les véhicules ne seront pas retirés (...) une fois que nous quitterons les lieux".

"Nous sommes fatigués par tant de mépris envers les secours en Martinique". Les sapeurs-pompiers qui réclament les moyens d'assurer leur mission, font référence à des engagements non tenus par leur direction.

Le centre de Fort-de-France est au coeur de la contestation

Secourir quand on se met en danger, c’est la situation quotidienne que dénoncent les sapeurs-pompiers du centre de secours de Fort-de-France. Les pompiers de Fort-de-France comme ceux des autres centres, travaillent avec du matériel défectueux. "Ambulance en panne ou sans équipement adapté", affirment les contestaires. Pas davantage de matériel de base. "Pas de polo, gants, casque, ceinturon de feu, veste de feu".

La CGTM invite tous les agents du SDIS (Service d'Incendie et de Secours), à se mobiliser dès 7 heures, au centre de secours de l'Étang Zabricots à Fort-de-France. 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live