martinique
info locale

Quelles avancées scientifiques pour les maladies neuromusculaires ?

santé
Noa, malade myopathie de Duchenne
Noa, 8 ans, entouré de ses parents, est atteint de la Myopathie de Duchenne. ©MARTINIQUE 1ERE
L'Institut Martiniquais du Sport accueillait, ce dimanche (03 juillet), la deuxième journée régionale des familles atteintes de maladies neuromusculaires, organisée par l'AMM (Association Martiniquaise contre les Myopathies) et l'AFM Téléthon.
Noa, 8 ans, est atteint de la Myopathie de Duchenne. "Il a des difficultés à monter les escaliers. Nous habitons au 3e étage. Au quotidien, c'est assez contraignant", raconte Kader, le père du garçon. La famille va prochainement déménager. 

L'Institut Martiniquais du Sport accueillait, ce dimanche (03 juillet), la deuxième journée régionale des familles atteintes de maladies neuromusculaires, organisée par l'AMM (Association Martiniquaise contre les Myopathies) et l'AFM Téléthon. C'était l'occasion de rassembler les familles et de faire un point sur les avancés de la recherche.

Faire avancer la recherche

En Martinique, seize enfants sont suivis pour la Myopathie de Duchenne par le Centre de Recherche Caribéen des maladies rares neurologiques et neuromusculaires (CERCA). Il a été mis en place en 1993 et labéllisé en 2006. Il permet un meilleur suivi des malades localement et de vérifier l’efficacité de certains traitements. "Comme on avait une cohorte de patients identifiés, aussi bien sur le plan clinique que sur le plan moléculaire, quand la recherche a évolué au niveau international, trois de nos patients ont pu bénéficier du traitement sans avoir à quitter la Martinique", raconte Anna-Gaëlle Giguet-Valard, ingénieur en biologie moléculaire.

Regardez le reportage de Catherine Gonier-Gléon et André Quion-Quion :
L'Institut Martiniquais du Sport accueillait, ce dimanche (03 juillet), la deuxième journée régionale des familles atteintes de maladies neuromusculaires, organisée par l'AMM (Association Martiniquaise contre les Myopathies) et l'AFM Téléthon. ©martinique

Publicité