publicité

[Reportage] "Les techniciens ont le pouvoir d’autoriser ou d’interdire le décollage d’un vol"

Suite de notre série sur le transport aérien en cette période de départ en vacances. Nous vous proposons des reportages consacrés à la sécurité aérienne. Deuxième volet sur le service de maintenance où il s'avère que les techniciens ont une lourde responsabilité.

Dans le transport aérien les pièces sont vérifiées au millimètre près © Com.Corsair
© Com.Corsair Dans le transport aérien les pièces sont vérifiées au millimètre près
  • Pédro Monnerville
  • Publié le
Si les professionnels de l’aérien font de la sécurité le cœur de cible de leur métier, ils insistent longuement sur une notion : toute compagnie doit disposer d’un service de maintenance structuré. Cela signifie notamment, être entouré et encadré de techniciens hautement qualifiés et minutieux dans leur pratique au quotidien. "Un service qui est une véritable courroie entre les différents départements de la compagnie" à en croire Stéphane Lefèvre, le responsable du service maintenance de la compagnie Corsair. Il encadre une équipe technique riche d’une centaine de personnes.
 

L’aval indispensable des techniciens de maintenance avant tout vol

Les techniciens de maintenance jouent un rôle prépondérant dans l’organisation des vols au jour le jour. C’est ce service qui donne l’aval pour le décollage de l’appareil. S’il n’y a pas d’accord l’avion reste au sol. Une minutie de tous les instants notamment au niveau des pièces mécaniques où chaque élément est inspecté au détail près. " Nos pièces sont vérifiées au millimètre prèsNos techniciens qualifiés ont le pouvoir d’autoriser ou d’interdire le décollage d’un vol", insiste Stéphane Lefevre. 

Un avion peut rester au sol pendant au moins 5h.

Un avion peut être maintenu en maintenance pour différentes raisons. Cela va d’une simple éraflure ou d’un boursouflement au niveau du fuselage, d’une rayure sur la voilure ou ou tout autre anomalie dans quelque zone que ce soit de l’appareil. Le temps moyen du transit varie de 3 à 5 heures avant un nouveau décollage. L’avion est alors inspecté de fond en comble. La compagnie dispose d’un stock de pièces en magasins renouvelés de manière périodique et vérifiés au millimètre près.
 

La maintenance : clé de voûte en matière de sécurité aérienne

La maintenance pour ces professionnels c’est de prime abord un sens du devoir, une éthique qui ne supporte pas le laxisme ni l'amateurisme. C’est ce service qui permet de maintenir en état un système, un matériel, un appareil, avec comme clé de voûte : la sécurité. Celle sur laquelle le client reste inflexible et à juste titre.

Reportage radio : sur la maintenance aérienne volet 2, commentaire Pedro Monnerville 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play