Le SNES et FO éducation appellent à la grève ce jeudi contre le rapport Mathiot et les 111 suppressions de postes en Martinique

social
Manifestation syndicats éducation
Les principaux syndicats de l'éducation nationale à la Martinique manifestent contre les suppressions de postes envisagées par le rectorat. (images d'illustrations) ©Martinique 1ère
Les syndicats de l'Éducation nationale, FO et le SNES, sont mobilisés ce jeudi 24 janvier 2019 contre des réformes dans les lycées d’enseignement général et technologie, la suppression de postes, de classes, le gel du point d’indice et la diminution des salaires. 
 
La menace planait depuis quelques jours, contre des réformés jugés précipitées dans les lycées d’enseignement général et technologie, la suppression de postes, de classes, ou encore le gel du point d’indice et la diminution des salaires. 

Le SNES (Syndicat National des Enseignements de Second Degré) et Force Ouvrière seront devant le rectorat de Terreville Schoelcher à 8 h 30.

Les syndicats se battent contre les Réformes du lycée et du bac dont les contours avaient déjà été dévoilés par le rapport Mathiot. 111 postes seront supprimées en Martinique l’année prochaine. 

Il faut donc s’attendre à des perturbations dans les collèges et lycées, ce qui pourrait pénaliser la préparation des examens de fin d’année. Mais les syndicats s’en défendent, considérant que le dialogue sur les difficultés est loin d’aboutir. 

Joscelyn Présent 


Une mobilisation est envisagée ce jeudi à 8h 30 devant le rectorat à Schoelcher.