Mayotte : des renforts policiers et la création d'une antenne du GIGN

politique
Mayotte MEDETOM Pau Langevin
©Julie Straboni
Pour renforcer la sécurité à Mayotte, les ministères de l'Intérieur et des Outre-mer annoncent la création d'une antenne du GIGN et de nouveaux renforts : 102 policiers et 42 gendarmes supplémentaires.
"La sécurité à Mayotte constitue une priorité pour le gouvernement". C'est le message que veulent faire passer les ministres de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et des Outre-mer George Pau-Langevin. Face aux fortes tensions qui règnent dans le 101ème département, le gouvernement a annoncé un nouveau "Plan global de sécurité, de prévention de la délinquance et de lutte contre l'immigration clandestine pour Mayotte". Ce plan comporte 25 mesures.

Création d'une antenne du GIGN

L'une des mesures les plus fortes est la création à Mayotte d'une antenne du GIGN (Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale). Ces gendarmes d'élite sont appelés à intervenir dans les situations les plus périlleuses et tendues. Le communiqué du gouvernement précise que ce groupe réalisera "des interventions rapides et adaptées aux situations les plus sensibles".   Bernard Cazeneuve avait déja annoncé la création du GIGN à Mayotte en janvier 2016

Renforts des forces de l'ordre

Autre annonce : 102 policiers et 42 gendarmes supplémentaires seront en poste à Mayotte "dès cet été". L'accent sera mis  sur des opérations de prévention et de sécurisation autour des établissements scolaires et hospitaliers.

Immigration clandestine

Pour lutter contre l'immigration clandestine, les radars permettant la détection des Kwassas-kwassas "seront modernisés"

Prévention de la délinquance des jeunes

Une instance va être créée pour prévenir la délinquance des jeunes. Coordonnée par la préfecture et le parquet, l'instance réunira les élus locaux, les associations et les acteurs de la société civile. Par ailleurs "des mesures seront déployées en faveur des jeunes non scolarisés".