publicité

" Le droit de grève n’est pas supérieur aux autres droits" (Tribunal de Grande Instance aux grévistes de la SOMACO- Mayotte)

 Suite à la demande de référé introduite par la direction de la Somaco au tribunal de grande instance de Mamoudzou, la situation est revenue à la normale dans cette entreprise de grande distribution, a indiqué, aujourd’hui jeudi, Manek AKBARALY , juriste de la SOMACO.

 EMMANUEL TUSEVO

© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le

 " Le droit de grève n’est pas supérieur aux autres droits" (Tribunal de Grande Instance aux grévistes
 de la SOMACO- Mayotte)
 
" Le droit de grève n’est pas supérieur aux autres droits et libertés de circulation et de travail...", a signifié le Tribunal de Grande Instance de Mamoudzou aux employés de la Somaco au cours d'une audience de référé hier mercredi.
 
Suite à cette procédure demandée par la direction de la Somaco, la situation est revenue à la normale dans cette entreprise de grande distribution, a indiqué, aujourd’hui jeudi, Manek AKBARALY , juriste de la SOMACO.
 
Aujourd'hui jeudi, les barrages qui bloquaient la circulation des véhicules d’approvisionnements ont été levés, les clients ont à nouveau libre accès au magasin de Kaweni et les haut-parleurs qui diffusaient de la musique à tue tête au grand dam des riverains se sont tus.
 
Un rendez- vous pour la reprise des négociations entre la direction et les syndicalistes accompagnés de leur avocat comme médiateur, est fixée au samedi prochain.
 
Manek AKBARALY, juriste de la SOMACO, a expliqué au site d'informations " Mayotte 1ère. fr Actualités» que cette crise proviendrait d’une incompréhension, d’un déficit de dialogue social dû notamment, selon elle, à des confusions dans l’interprétation de certains règlements.
 
Temps de travail
 
Manek AKBARALY explique que plus de 50% des points des revendications marquées dans le préavis de grève (http://mayotte.la1ere.fr/2015/07/13/greve-la-somaco-en-francais-270923.htm ) étaient déjà respectés ou en cours d’application.
 
"  ... Par exemple, le temps de travail et l’application des 39 heures, c'est en cours à la Somaco, on ne fait pas plus de 39 heures. Et si on fait plus de 39 heures, on est payé en heures suplémentaires.On peut consulter les bulletins de salaires qui sont dans la société, un bulletin sur deux comportent des heures supplémentaires. Il y a des éléments qui  prêtent à confusion et qui leur fait souvent dire qu'ils travaillent 42 heures…

A SUIVRE …


GREVE A LA SOMACO

·         Par Emmanuel Tusevo
·         Publié le 13/07/2015 | 19:34, mis à jour le 13/07/2015 | 19:34A
Les salariés de l’enseigne alimentaire Somaco ont déclenché aujourd'hui une grève illimitée.
Ils réclament l'application du code du travail, de la grille des salaires,des qualifications
et des fiches des postes. 

E.TUSEVO
ECOUTEZ CI-DESSOUS EN FRANCAIS
HACHIM ELAJID , délégué syndical F.O.
http://mayotte.la1ere.fr/2015/07/13/greve-la-somaco-en-francais-270923.htm

Droit de grève dans l'entreprise

Mise à jour le 03.10.2014 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Principe

Le droit de grève est un droit constitutionnel, reconnu à tout salarié dans l'entreprise. Cependant, pour être valable, une grève doit respecter certaines conditions. Elle entraîne une retenue sur le salaire du salarié gréviste (sauf exceptions).     http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F117.xhtml
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play