publicité

Eric Baraud : L' interactivité,la proximité et la diversité constituent la marque forte de la grille des programmes de Mayotte 1ère

L' interactivité, la proximité,la diversité dans la grille des programmes, l'identité marquée par une forte présence locale, l' implication dans la révolution numérique, tels sont les grands axes de la stratégie de Mayotte 1ère

Interview du directeur Eric Baraud au site "Mayotte 1ère.fr Actualités"

ERIC BARAUD, DIRECTEUR REGIONAL MAYOTTE 1ère © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO ERIC BARAUD, DIRECTEUR REGIONAL MAYOTTE 1ère
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le
Le directeur régional de Mayotte 1ère , Eric Baraud , a souligné que l’ interactivité, la proximité et la diversité constituent
la marque forte de la nouvelle  grille de rentrée 2015 – 2016 , la marque forte de l’action, de la stratégie de Mayotte 1ère pour les prochaines années à venir.

Interactivité , proximité, diversité


Eric Baraud : Sur nos grilles de radio et télé, il n’y a pas de révolution, pas des grandes annonces.Nous sommes en restructuration interne, nous sommes en train de faire notre mue numérique, nous sommes en train de préparer les 10 – 15 prochaines années aujourd’hui, ça nous oblige à sortir de notre cadre contraint, radio et télé. Il faut aller vers internet, les réseaux sociaux, la population, donc il n’ y a pas de révolution mais simplement une évolution forte. Sur nos grilles ,nous allons plus vers l’interactivité, plus de proximité et plus de diversité. Nous voulons que la population mahoraise se trouve et  se retrouve, qu’elle s’entende, qu’elle s’écoute, qu’elle se parle à travers nos antennes. C’est vraiment le sens dans lequel nous allons, c'est-à-dire au de-là  des émissions d’antenne, au de-là de ce qui est passé à la télé ou la radio, que nous gardions un contact avec la population via les réseaux sociaux. Nous sommes présents sur Facebook, 50 000 fans, un compte twitter que nous alimentons, on a ouvert un compte Instagram, les outils d’aujourd’hui que la jeunesse connaît très bien.
 
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO

Identité de Mayotte 1ère

Eric Baraud a précisé par ailleurs que l’ identité de Mayotte 1ère est présente  localement dans une grande présence de service  d’audiovisuel public à la française : informer, éduquer, divertir.

Eric Baraud : L’ identité profonde de Mayotte 1ère est diverse. Mayotte 1 ère est ancrée dans le paysage depuis des années. Tous les mahorais ont été bercés à la radio matinale, mais aussi à la télé.
Nous allons fêter l’année prochaine en 2016 les 30 ans de la télé, nous allons fêter aussi l’année prochaine les 20 ans de Mparano, cette émission de proximité, de débats et d ‘ information radio du soir de Sandati.C’est vous dire à quel point nous sommes présents et ancrés. Donc la première chose c’est un ancrage très fort, culturel, identitaire de ce que nous faisons. Nous produisons par et pour Mayotte.Ca c’est la première chose.
La deuxième chose, c’est que nous sommes un service public. Nous voulons informer, éduquer, divertir. La télé et la radio restent  du divertissement à priori mais ça doit aussi mener d’autres missions et nous en prenons vraiment en compte les problématiques.
La santé est présente, les problèmes de société, les problèmes de langue, tous ces thèmes sont très présents sur nos antennes.
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO

 Révolution numérique au sein de Mayotte 1ère

Le directeur régional de Mayotte 1ère estime fondamentale la question du numérique

Eric Baraud :  Aujourd’hui, notre présidente Delphine Ernotte  affiche clairement une stratégie que nous pressentions tous puisqu’ il y a une révolution numérique au sein du groupe France Télévisions depuis 3 - 4 ans.
Aujourd’hui, il est illusoire de penser que la concurrence, s’il y a une concurrence, elle se présente autour d’une télé concurrente ou d’une radio concurrente. Aujourd’hui, le paysage audiovisuel va être bouleversé par des acteurs qui n’existent pas sur ces champs traditionnels , qui ne sont pas encore présents mais qui sont en train de se construire, qui sont en train de se développer.
Je vous donne un exemple au niveau international. Aujourd’hui, la puissance financière dans l’audiovisuel, dans la diffusion, c’est un acteur qui n’existait pas il y a encore quelques années. C’est Netflix. Aujourd’hui, la plus grande puissance financière, celle qui diffuse d’heures de programmes, c’est Netflix.
Netflix n’était pas en première position sur le numérique il y a encore quelques années. Il y a une véritable révolution, nous devons être présents… C’est l’avenir. Aujourd’hui, je pense raisonnablement que personne n’irait créer un journal, n’investirait pour un quotidien. Pourtant l’information quotidienne est absolument indispensable et nécessaire. Nous devons avoir cette réflexion et nous l’avons et nous nous structurons. Nous anticipons l’avenir, nous n’attendons pas d’être rattrapés, nous voulons créer notre propre concurrence à nous mêmes en étant innovants et surtout très à l’écoute. 60% de la population a moins de 25 ans… ce sont des pratiques que nous ne connaissions pas, ces pratiques de consommation. Aujourd’hui, dans un foyer, il y a en moyenne six écrans. Une seule télé sur les 6 écrans. Les 5 autres écrans, ce sont des téléphones portables, des ordinateurs portables, des tablettes, des ordinateurs de maison. La télévision représente 2 heures d’écoute par jour sur les 6 heures consommées. Il y a donc 4 heures qui viennent d’ ailleurs. Ne pas prendre ça en compte, c’est à terme être un dinosaure condamné à disparaître.
http://www.rentree2015-mayotte1ere.com

EMMANUEL TUSEVO
 
 
1 441 653 496

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play