Tous contre la violence

éducation
Manif contre violence scolaire
©Ali Chamsudine
Des enseignants, des parents d'élèves et de simples citoyens se sont retrouvés à Mamoudzou pour crier leur ras-le-bol de la violence.  Une violence qui est devenue quasi quotidienne aux abords des établissements scolaires de Mayotte.
Le regroupement s'est fait sur la place de la République. Pratiquement tous les syndicats d’enseignants ont répondu à l'appel. A 14 heures 30 quand la foule s'est mise en marche, la pluie s'est mise à tomber mais la volonté des manifestants n'est pas pour autant entamé. Et symboliquement, c'est la délégation venue de Chiconi qui a ouvert la marche. C'est de là-bas qu'a été lancé l'appel. Bientôt deux semaine que le lycée ne fonctionne plus.
Les organisateurs ont indiqué qu'il allait y avoir une seule halte: devant la préfecture où une délégation sera reçue par le préfet.Pas d’arrêt au vice rectorat, il n'y a personne" lança un l'animateur.

 

C'est la première marche unitaire contre la violence organisée à Mayotte. Ces derniers jours, des manifestations ont eu lieu partout dans l'île, Chiconi, Ouangani, Tsimkoura...
Jusqu'alors, la réponse des autorités a été de dépêcher des gendarmes devant les établissements scolaires, mais cela ne semble pas dissuader fauteurs de trouble. Des parents d'élèves demandent la tenue d'assise  sur la violence à Mayotte.