De l'argent frais pour le syndicat des eaux

société
Bavi
La matinée de vendredi a été consacrée au climat et à l’environnement pour la ministre. Mais l’évènement attendu est la convention signée entre le syndicat intercommunal des eaux et d’assainissement de Mayotte et l’agence française de développement.
Environnement

La signature de cette convention entre le Syndicat intercommunal des eaux et d’assainissement de Mayotte et l’AFD, agence française de développement, intervient après des mois de sécheresse.
Le sud du département a été particulièrement touché. La population a vécu au rythme des coupures et des rationnements.
Un collectif d'usagers, « le collectif des assoiffés du sud », a mené campagne pour montrer que la crise de l'eau avait pris de l’ampleur parce qu’il y aurait un problème de gestion des ressources.
Cette signature d'une convention entre le syndicats des eaux et l'agence française de développement permet une mise à disposition d'argent frais pour la construction de retenues collinaires notamment au sud de Mayotte et l’embauche de techniciens.

Mohamadi MOUSSA, président du SIEAM 
©mayotte

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live