Zakweli

Du lundi au vendredi de 7h15 à 7h30

Zakweli

Gilles Halbout : « Nous avons des masques pour les petites têtes »

Le Recteur de l’académie de Mayotte, Gilles Halbout, était l’invité de Zakweli ce lundi. A partir d’aujourd’hui les enfants du primaire devront, eux aussi, porter un masque de protection.

  • Bruno Minas
  • Publié le
« Nous avons des masques pour les petites têtes du CP et du CE1 », précise le Recteur, «nous avons un stock de 35 000 masques lavables, et environ 15 000 masques jetables. Nous renouvèlerons les approvisionnements ». Gilles Halbout explique que les enfants des familles en difficulté seront dotés de masques offerts par l’école, les familles qui le peuvent doivent s’équiper.
 

« Pas de stress, mais pas de relâchement »

Le recteur précise qu’ « il n’y a pas eu de foyers de contamination, appelés « clusters », dans les établissements scolaires de Mayotte. Les contaminations se sont faites jusqu’à présent à l’extérieur ». Les professeurs touchés par le virus ont été isolés, il a fallu parfois fermer une classe, « mais le virus ne circule pas grâce à ces efforts ». Gilles Halbout rappelle les mesures en vigueur : masque, lavage des mains, distance, nettoyage des classes, aération. Les personnels du rectorat seront amenés à faire du télétravail, « pour ceux qui ne le peuvent pas on distribuera des masques de type 2, plus protecteurs. « De la vigilance tout le temps, pas de stress, mais pas de relâchement », cela semble être le mot d’ordre de cette rentrée.
Beaucoup de projets pour les prochaines années, mais rien pour les élèves sans papiers.

Le Recteur a profité de son passage dans Zakweli pour évoquer les chantiers des prochaines années scolaires. 4 nouveaux lycées seront construits ainsi que 8 collèges. « Pour les écoles primaires, c’est un peu plus compliqué car toutes
les communes ne vont pas au même rythme ». Le centre universitaire va s’engager dans la formation des enseignants avec un nouveau master pour qualifier des profs du second degré. « Les contractuels pourront devenir fonctionnaires dès leur entrée en master ». Une préparation aux métiers de la santé se met en place. En revanche la situation des nombreux élèves sans papiers reste un point noir pour lequel aucune solution n’a été trouvée. Ils ne peuvent ni poursuivre leurs études, ni aller en apprentissage.
Le Recteur de l’académie de Mayotte, Gilles Halbout, était l’invité de Zakweli ce lundi. A partir d’aujourd’hui les enfants du primaire devront, eux aussi, porter un masque de protection  - 
présenté par
vos programmes tv