publicité

L’exposition « La santé entre nos mains » pour la sensibilisation à l’équilibre alimentaire contre le diabète.

Le Réseau Diabète Ylang (RediabYlang) organise, dans la barge maritime, du 14 novembre, journée mondiale du diabète, au 20 novembre 2016, une exposition «La santé entre nos mains » afin de sensibiliser la population à l’alimentation face au diabète.

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
Suzon PECHARMAN, diététicienne du Réseau Diabète Ylang a indiqué que cette opération s’inscrit dans le cadre des recommandations de la Fédération internationale du diabète qui a décidé de mettre l’accent, cette année 2016, sur le thème : « Garder un œil sur son diabète », entre autres, par le dépistage.
« Nous faisons le dépistage tout au long de l’année, nous améliorons nos techniques de dépistage et nous avons voulu faire coïncider la Journée mondiale du diabète avec la sortie d’un projet qui était long dans son élaboration et qui voyait sa finalité en ce mois de novembre », a expliqué Suzon PECHARMAN.
SUZAN PECHARMAN, Diététicienne Redib Ylang Mayotte © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU SUZAN PECHARMAN, Diététicienne Redib Ylang Mayotte

Question Emmanuel TUSEVO : Comment s’alimenter sainement à Mayotte ?

Réponse Suzon PECHARMAN : " A RediabYlang, nous faisons la promotion de la cuisine traditionnelle mahoraise qui est naturellement équilibrée.
Souvenez-vous que les cocos et les bacocos s’alimentaient en reprenant les recettes traditionnelles de Mayotte :
le rougail, le bred mouroung, les achards, le kakamoukou, le tsandzi, le tsuzi, tout ça, ce sont des plats qui font partie de l’équilibre alimentaire. C’est grâce à toutes ces choses-là que l’on construit l’équilibre alimentaire, en consommant les fruits et les légumes qui nous entourent, en consommant des plats qui font partie de la tradition culinaire de Mayotte que l’on peut avoir un équilibre alimentaire.
"

Emmanuel TUSEVO : Madame la diététicienne, on entend dire qu’il ne faut pas manger le riz et que le mhogo, le manioc ou la banane font grossir et l’obésité favorise le diabète. Avec tout ce qu’on entend, on ne sait pas où donner l’appétit ?

Suzon PECHARMAN : " Là, il s’agit tout simplement des préjugés alimentaires que pas mal de personnes ont à Mayotte puisque le riz, le fruit à pain, le manioc ne sont pas des aliments qui font grossir.
Il s’agit simplement de contrôler la quantité de ce que nous mangeons. Il s’agit du coup de faire attention à la quantité de ce que nous mettons dans nos assiettes.
Certains aliments, on peut les manger à volonté comme les légumes et d’autres où on doit se portioner, notamment du coup, sur les féculents, par exemple, on doit manger la portion qui nous correspond.
"

Emmanuel TUSEVO : Pour le grand public, qu’est-ce que vous mettez dans les féculents ?

Suzon PECHARMAN :  " Ce sont tous les sucres de base : le riz, le manioc, le fruit à pains, le songe ; les bananes vertes, les patates, les patates douces, le maïs… on peut les manger maïs en adoptant les quantités par rapport à son corps, par rapport à ce que nous avons besoin. "

Emmanuel TUSEVO : Oui mais comment connaître les quantités par rapport à son corps ? Nous, on monte à table, c’est- pour sortir le ventre bien rebondi.

Suzon PECHARMAN
: C’est pour ça que je disais juste avant que les légumes, nous pouvons les manger à volonté pour obtenir justement cette sensation de satiété, pour ne pas avoir faim en sortant de table.
Pour faire comprendre quelle est la bonne quantité, à RediabYlang, nous avons des visuels qui parlent mieux que mille
mots. Nous les utilisons pour faire de la sensibilisation par rapport, justement, à ces quantités et à ces portions grâce à une autre exposition qui s’appelle « Exposition Bien Manger » que nous faisons pendant les journées de sensibilisation du grand public.
J’ajouterai aussi que consommer local fait marcher l’économie de l’île, ça rapporte de l’argent à notre île, donc ça permet de faire vivre des gens.
"

Le message important à retenir : Pratiquez une activité physique régulière, mangez équilibré, mangez local, mangez mahorais, allez-vous faire dépister chez votre médecin ou faire une glycémie capillaire chez votre pharmacien. (Suzon PECHARMAN)












La diététicienne de RediabYlang incite la population à s’intéresser à l’exposition « La santé entre nos mains » sur la barge maritime, à en parler à leurs familles et amis, à répondre au questionnaire disponible sur Facebook Rediab Ylang et sur le site : reseaux-santé-mayotte.fr
Questionnaire en ligne : http://www.askabox.fr/repondre.php?s=111212&d=SPVAg1IDI5Kz 

Emmanuel TUSEVO DIASAMVU.
 
TESTEZ VOS CONNAISSANCES SUR ALIMENTATION ET DIABETE :

http://www.bienvivremondiabete.fr/diabeteaufeminin.fr/alimentation-saine...

SPORT, ACTIVITE PHYSIQUE ET DIABETE :

https://www.bienvivremondiabete.fr/diabeteaufeminin.fr/sport-et-activite...

 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play