Maurice : Un procès pour un bout d’ongle dans un petit pain

Marteau de juge ( image d'illustration)
A l’île Maurice : un petit pain s’est retrouvé comme pièce à conviction dans un procès. On jugeait un boulanger à cause d’un bout d’ongle laissé dans la croûte

Les parents d’un élève qui avait trouvé un ongle dans la croûte du pain distribué à la cantine se sont plaints auprès de la directrice de l’école. La directrice a porté plainte contre le boulanger, principal fournisseur de l’école.

Tout ce monde s’est retrouvé au tribunal de Mahébourg. Le boulanger, outragé que l’on puisse mettre en doute la pratique de son métier qu’il connait sur le bout des doigts, a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve que ce pain soit sorti de son four, et que cet ongle fût le sien.

La directrice d’école a convenu qu’elle ne pouvait pas le prouver non plus. Il aurait fallu faire une analyse ADN de l’ongle, mais on n’est pas allé jusque-là…la justice à Maurice a déjà du pain sur la planche, et d’autres chats à fouetter.

Sur cette affaire de pain, le tribunal a refusé de trancher. Le boulanger est sorti de ce pétrin relaxé, son honneur est sauf. Et le petit pain, déjà bien rassis à la fin de la procédure, a fini dans la benne à déchets.