publicité

Mayotte:Les 2 naufragés français de la «Mangue bleue » retrouvés vers Nosy Bé à Madagascar après 11 jours de dérive.

Les 2 naufragés français du catamaran la «  Mangue bleue » ont été retrouvés sains et saufs jeudi 21 juillet 2016 à 16 heures (heure de Madagascar) par une embarcation de pêche malgache à 10 milles nautiques de l’île de Nosy Bé, toujours arrimés sur leur coque à la dérive depuis 11 jours.

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
La préfecture de La Réunion à Saint - Denis a indiqué, vendredi 22 juillet, dans un communiqué, que les deux naufragés ont été ramenés à terre, à Madirokely sur l’île de Nosy Bé pour être pris en charge par un ressortissant français.
La consule honoraire de France à Nosy Bé devrait se charger des modalités de rapatriement des deux rescapés vers Mayotte.

Le catamaran « La Mangue bleue » battant pavillon néerlandais a subi, le dimanche 10 juillet 2016, une avarie structurelle entraînant la désolidarisation de ses deux coques alors qu’il effectuait une traversée avec quatre personnes à bord entre Mayotte et Madagascar.
Cette avarie est survenue à 45 milles nautiques (83 Kms) dans l’Est de Petite Terre de Mayotte après que le navire ait fait demi-tour. Des signes de faiblesse dans la structure du bateau et sa capacité à supporter les conditions météo-océaniques difficiles dans la zone ont amené l’équipage à changer de cap pour faire route vers son point de départ.

Un couple de naufragés français a pu être récupéré lundi 11 juillet par une embarcation de pêche mahoraise à 15 milles des côtes après avoir embarqué à bord de l’annexe motorisée du catamaran pour rallier Mayotte. Les deux autres naufragés étaient arrimés, à l’issue du naufrage, au flotteur bâbord à la dérive et équipés d’eau, de vivres et de gilets de sauvetage.

Le couple secouru a réussi, une fois près des côtes, à relayer le message de détresse vers le PC Secmar de Mayotte qui a transféré la coordination des opérations au CROSS Réunion.
La vedette de gendarmerie maritime ODET, les forces armées dans la zone sud de l’océan indien (FAZSOI), 9 navires de commerce de différentes nationalités, la flottille de pêche de Madagascar ainsi que les proches des naufragés avec des moyens privés ont participé à des recherches élargies en mer.

EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU

A LIRE AUSSI :

A Mayotte, mobilisation pour secourir deux naufragés
Le Marin-18 juil. 2016

Le catamaran « La mangue bleue » avait été construit à Mayotte. Il s'est disloqué en mer alors qu'il effectuait la traversée entre Mayotte et Madagascar.


 
1 469 199 742

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play