Une partie du personnel du lycée de Kahani use de son droit de retrait ce mercredi 26 février.

violence
Lycée kahani
Lycée polyvalent de Kahani
Cela fait quelques jours que le climat est devenu anxiogène au lycée de Kahani. Le personnel estime que les réponses apportées par les autorités ne sont pas suffisantes.
 
Depuis le début de l’année scolaire , il y a des événements violents aux abords mais de plus en plus au sein du lycée qui surviennent. Un climat anxiogène qui a poussé une partie du personnel a exercé son droit de retrait.
Derniers faits en date , des  affrontements entre des individus extérieurs ont eu lieu ces lundi et mardi dans le lycée. Ce mercredi matin  encore, un homme totalement nu s'y est introduit. L'homme coupable d'exhibitionnisme a été arrêté par la gendarmerie dans le lycée de Kahani.
Pour Qentin Cedes, représentant CGT Educ-action et professeur au lycée de Kahani :

«  Nous avons fait l’analyse collective que nous ne sommes plus en sécurité …la sécurité du personnel et des élèves n’est plus assurée dans l’établissement. Il y a des choses qui sont faites mais ce n’est pas suffisant.Il y a un certain nombre d’engagements comme le déplacement du Hub , la gare des bus devant l’établissement qui pose problème car elle  concentre trop de personne. Il y a aussi une augmentation des effectifs constants dans l’établissement et des moyens éducatifs pas assez suffisants ».

Le personnel attend une réponse forte de l’institution avant de reprendre le travail dans un climat plus serein.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live