Route Tamatave – Tana : l’éternelle promesse

océan indien
Route Tamatave
Route national vers Tamatave ©Voyage à Madagascar
Le chantier de l’autoroute Tana – Tamatave est sur le point de commencer promet le président malgache

C’est une vieille promesse d’améliorer cette route que tous les présidents ont faite, sans exception. Mais Andry Rajoelina annonce mieux qu’une amélioration : il s’agira, dit-il, d’une véritable autoroute.

Ce tronçon est le plus important du pays. 360 kilomètres séparent le grand port Tamatave de la capitale Antananarivo. Tous les camions s’embourbent, patinent dans les pentes glissantes. En voiture on passe au moins dix heures à relier les deux villes, un calvaire.

Le tracé de la future autoroute sera plus direct : 260 kilomètres que l’on pourra parcourir en 2h30. Andry Rajoelina assure que le dossier est ficelé, que les travaux vont commencer incessamment, avant la fin de l’année.

C’est un argument qui va peser lourd dans la campagne électorale des présidentielles de l’an prochain.