publicité

Rythmes scolaires : Les parents d’élèves de Ouangani s’opposent toujours à la municipalité

La loi sur les nouveaux rythmes scolaires ne s’applique pas en toute sérénité ; là où elle est mise en place. En effet, des municipalités l’ont refusée faute de moyens financiers. La commune de Ouangani, au centre de Mayotte, a fait le choix de s'y conformer, malgré des difficultés.
 

  • Laïni Said-Hachim et Daniel Abdou
  • Publié le
Depuis la mise en place de la loi sur les nouveaux rythmes scolaires, les représentants des parents d'élèves sont régulièrement en conflit avec la municipalité. Ils dénoncent des conditions indignes de restauration et l'absence d'activités périscolaires alors que des dotations ont été versées pour assurer ces services. 500 000 euros ont été débloqués pour la restauration des enfants en 4 ans, mais ce sont bien les familles qui livrent les repas que les enfants prennent à même le sol.
Difficile application de la loi sur les rythmes scolaires à Ouangani

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play