Salim Nahouda : « J’envisage de me présenter aux sénatoriales »

Salim Nahouda, secrétaire général de la CGT-MA
Salim Nahouda, secrétaire général de la CGT-MA, était l’invité de Zakweli ce vendredi

Au lendemain de la manifestation contre la réforme des retraites, Salim Nahouda confirme la rumeur qui court depuis quelques jours. Après 19 ans à la tête de la CGT-MA, le leader syndical annonce qu’il souhaite présenter sa candidature  aux prochaines élections sénatoriales en septembre 2023 : « Oui je l’ai pensé… Si j’ai des soutiens je m’engagerai sérieusement » dit le syndicaliste ; il rappelle que « les élus municipaux ou départementaux qui votent pour ces sénatoriales sont aussi eux même des salariés qui aspirent à un avenir meilleur ».

« Nous avons besoin de renforcer les collectivités » poursuit Salim Nahouda,  « et savoir ce que l’Etat veut faire de Mayotte. Pourquoi ces titres de séjour territorialisés ? Pourquoi la préfecture régularise à tour de bras ? Il faut protéger Mayotte » dit-il.

S’agissant de la lutte engagée contre la réforme des retraites, Salim Nahouda se félicite de la mobilisation « toutes classes sociales confondues ». Selon lui, « tout ce qui est néfaste est appliqué à Mayotte, tel le passage à 64 ans.

Ce qui est bien, on ne l’applique pas, tel la retraite minimum à 1000 euros promise par le Président de la République ». Salim Nahouda appelle à « un lobby de tous les élus pour qu’ils travaillent ensemble sur la question des retraites ». 

Le syndicaliste dénonce par ailleurs les anciens haut-fonctionnaires, les préfets, qui « une fois arrivés dans les ministères font tout pour bloquer l’évolution de Mayotte »… « C’est un conseiller ministériel qui me l’a dit » assure-t-il.

Salim Nahouda, secrétaire général de la CGT-MA, était l’invité de Zakweli ce vendredi